Recherche-Action : description du projet

Le Théâtre de l’Opprimé créé par Augusto Boal et les outils d’éducation populaire :

Études des forces actives de participation et d’émancipation en vue d’une transformation sociale et politique.

Ethnographie d’un quartier prioritaire : l’Ariane à Nice.

En quelques lignes, les objectifs de notre projet sont : de l’expression à l’organisation des habitants en passant par l’appropriation des espaces publiques pour une émancipation populaire.

En résumé :
Après un temps d’observation participante, nous avons déjà vécu plusieurs phases qui continuent : celle de l’expression qui a permis de soulever les problématiques et les conflits notamment grâce au théâtre forum, au théâtre d’improvisations, grâce aussi au récit de vie, et celle de l’organisation qui commencent.

En effet, certains groupes se structurent pour mettre en place des actions d’habitants et pour rentrer en communication avec les collectivités locales.

Nous nous sommes appropriés les espaces publiques pour ouvrir des nouveaux espaces de participation / des « Tiers-espace » :
– au jardin d’enfants, nos ateliers créatifs sont prétextes à la discussion, les groupes se sont décloisonnés et la violence a été terrible. Nous avons réussi en coopération avec les équipes de prévention à la dépasser dans la discussion et dans l’acceptation de l’autre qui est d’une communauté différente. Ce travail a été fait cet été et continue tous les mercredis de l’année.
– sur le marché, nos ateliers servent à s’exprimer et à chercher des solutions notamment grâce au Fonds de Participation des Habitants que nous pilotons mais aussi grâce à l’écoute et à la valorisation de l’habitant en difficultés.
– sur les places publiques, nous avons fait une séance de théâtre forum sur la non-violence éducative qui a d’abord été accepté avec difficultés puis les habitants se sont pris au jeu et nous ont remercié de ce qu’ils ont appelés « l’atelier parentalité ». Deux autres dates sont en train de s’organiser.

AXE 1

Susciter la participation dans l’espace public :

« Paroles d’habitantEs »

– Permanences régulières sur le quartier à la rencontre des habitantEs les plus éloignéEs de la participation notamment les plus jeunes avec des animations les amenant à s’exprimer : porteur de paroles, fresque d’émergence, photo-langage, arbre des possibles, enquête sensible…

Objectifs : partager et diagnostiquer des réalités pour co-construire des analyses et en finir avec le sentiment d’impuissance ou d’isolement.

– Intervention spécifiques dans les espaces publics et événements du quartier notamment avec une Machine à Conter pour travailler sur la mémoire : outils permettant de capter (écriture, enregistrement, recueil de portrait de vie) l’histoire de vie d’unE habitantE dans le quartier afin de pouvoir la partager avec d’autres personnes.

– bibliothèque nomade : Lors de nos interventions nous souhaitons nous munir d’une petite bibliothèque nomade et autres tables de presse (qui pourra aussi trouver permanence chez les partenaires) avec des ouvrages, revues, magazines sur les initiatives citoyennes, les mémoires d’habitantEs et la communication non-violente.

Ces paroles d’habitantEs seront valorisées notamment sur des médias numériques. Des expositions ou autres supports seront créés avec et pour les habitants du quartier. Il est envisagé de pouvoir exposer des Paroles d’habitantEs notamment sur les grilles extérieures du centre social « Le Village » et dans le Jardin public. La participation n’est pas une finalité. En effet, sa capitalisation sous différentes formes est un levier vers l’action concrète collective.

AXE 2

Favoriser l’appropriation des espaces publics

Objectifs :

– Amélioration du cadre de vie

– Développement de la cohésion sociale, des liens sociaux et de la solidarité

– Autonomisation des initiatives amorcées

– Renforcer le lien parents/enfants et le lien transgénérationnel dans le « Faire ensemble »

Moyens :

– Ateliers collectifs : Murs d’expression temporaire, Arts vivants et contes, graphitricotage, construction de bancs à partir de palettes, micro jardins urbains et embellissement végétal, aménagement des arrêts de bus avec des citations philosophiques, poétiques et pensées positives émanant des habitantEs, création de « Boîtes d’échanges entre voisinEs » (projet artistique explorant les échanges entre voisinEs, art urbain et création de situations se voulant force de lien social et culturel entre habitantEs d’un quartier)

L’objectif étant de pouvoir accompagner la création d’initiatives d’habitantEs dont des jeunes, dans une démarche d’autonomisation des projets.

– Jeux d’animations de mise en situation dans l’espace public pour adultes et/ou jeunes

– Organisations de journées particulières à dimension collective

AXE 3

Organiser les groupes

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.