Les arpenteurs ouvreurs d’espaces

parkour_DSC00688Les « traceurs » appartiennent à la tribu des arpenteurs, trois d’entre eux nous ouvrent quelques pentes urbaines inexplorées à travers la technique et la philosophie du « parkour » : la liberté d’un mouvement sans intention, habiter autrement, le geste juste, l’espace du jeu et le jeu de l’espace, l’architecture fluide de la ville.
« Vivre c’est passer d’un espace à un autre, en essayant le plus possible de ne pas se cogner » (Georges Perec, Espèces d’espaces, 1974)
Article co-écrit Hugues Bazin et Naïm Bornaz, avec la participation de Mohamed Larbes et Wesley Marcheron

En ligne ici

En téléchargement (mise en page avec photos) :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *