Le Hip hop, quels enjeux aujourd’hui ? (Le Mans)

JOURNEE ECHANGES REFLEXIONS
“Le Hip hop, quels enjeux aujourd’hui? “
Samedi 8 Novembre 200819h30 – 8h30
MJC Plaine du Ronceray— Le Mans

Journée organisée dans le cadre de CONNEXIONS / Semaine des Cultures Urbaines, du 3 au 8 novembre,
par la FRMJC des Pays de la Loire, la MJC Plaine du Ronceray, en collaboration avec la DDJS de la Sarthe, le
Pôle Culture de la FFMJC et avec le soutien de Hugues BAZIN.

De la transmission des pratiques artistiques, à l’accueil de compagnies en résidence en passant par l’organisation d’événements, les MJC des Pays de la Loire mènent un travail important dans le champ du hip hop. Reflet de l’effervescence générale que (re)connaît le hip hop, ce dynamisme répond à la forte demande du public jeune.
Soucieux de dépasser la vague de consumérisme que ce phénomène entraîne et les risques d’instrumentalisation qu’il porte, le réseau des MJC et la DDJS de la Sarthe vous proposent de nous interroger ensemble sur les problématiques et les enjeux actuels du hip hop. La profusion de propositions artistiques et culturelles, l’,inscription au sein du vocable “Cultures Urbaines” ainsi que l’institutionnalisation du hip hop suscitent un questionnement pour ce mouvement né de la résistance et de la rue.
Professionnels, artistes et intervenants ne se reconnaissent pas nécessairement dans les évolutions actuelles. Avec leur collaboration ainsi que celle d’un sociologue, spécialiste de ces questions, mais aussi d’acteurs culturels et associatifs, d’élus et de professionnels nous ouvrirons des espaces de débats nécessaires.
Le Spectacle “Le Choc des Titans” (Cie Quality Street) sera présenté dans la journée, ainsi que des happenings réalisés par les groupes des master class “Connexions” qui se seront déroulées dans la semaine.
Vous pourrez découvrir l’exposition autour de la danse et de la culture hip hop « Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles» réalisée par l’association IDEES, et proposée par l’INJEP.

PROGRAMME DE LA JOURNEE
SAMEDI 8 NOVEMBRE – MJC PLAINE DU RONCERAY- LE MANS

9H30: ACCUEIL

10H00 : OUVERTURE
par le Président de la FRMJC des Pays de la Loire, Lionel Jouin,
Madame la Députée, Adjointe au Maire du Mans, chargée de la Jeunesse, Marietta Karamanli, Monsieur le Directeur Départemental de la Jeunesse et des Sports, Pierre Bu%ens.

– La matinée sera consacrée à poser quelques uns des principaux enjeux du hip hop aujourd’hui.
Les tables rondes se dérouleront en plénière.
La profusion des propositions artistiques, culturelles et socioculturelles dans les pratiques hip hop ; le nombre et la variété des parcours de ses acteurs ; leur(s) reconnaissance(s) à divers niveaux (artistique, institutionnel, politique,…), leurs intégrations dans la sphère institutionnelle des “Cultures Urbaines” interrogent aujourd’hui les enjeux que porte ce mouvement né de la résistance et de la rue il y a plus de 30 ans.
Les intervenants et les acteurs représentés de ce mouvement nous proposent de nous aider à y voir plus clair et de nous interroger sur:
Cette profusion, ce foisonnement, cette effervescence n’entraînent-ils pas des risques de confusion ?
Cette (ré)émergence, associée à une reconnaissance rapide, voire une institutionnalisation, ne risquent-ils pas d’étouffer le débat, les enjeux réels pour les acteurs ?
La structuration des pratiques ne passe-t-elle pas par la mise en place d’espaces d’expression et de légitimation des acteurs ?

10H30 : TABLE RONDE 1 :

“Émergence, évolution et situation actuelle du hip hop en France?”
Hugues Bazin, Sociologue, proposera un cadrage historique qui éclairera la situation et les enjeux que portent le hip hop aujourd’hui, illustré par les recherches-actions sur les émergences populaires qu’il a réalisé ou accompagné, notamment sur le sujet. Pour ce faire, il sera accompagné par Mathieu Lefort et Antoine Quenet – Renaud.

11 H30 : PAUSE

11 H45: TABLE RONDE 2:

“Où en est-on de l’accompagnement des pratiques hip hop aujourd’hui ?
Quelle place pour leurs acteurs (artistes, pratiquants, intervenants,…) ? ” Animée par Patrick Bonnain, Conseiller technique et pédagogique à la DDJS de la Sarthe,
Avec Jean-Philippe Smagghe, Nicolas Reverdito, Mathieu Lefort, Antoine Quenet-Renaud, Thierry Valace, pour partager leurs expériences d’acteurs sur le sujet. Hugues Bazin sera présent pour apporter ses éclairages et questionnements.

12H45: CONCLUSION DE LA MATINEE, par Chantal Dahan (Injep)

13H00 : REPAS

L’après-midi sera consacré à interroger les enjeux du hip hop aujourd’hui, pour demain… Les ateliers se dérouleront en groupe de travail. La synthèse en plénière.

14H30: ATELIERS:        « Paroles d’Acteurs – Réflexions » – Groupes de travail (cf. description plus bas)
– Atelier 1: Les pratiques amateurs & la transmission
– Atelier 2: L’action culturelle
– Atelier 3: Le développement artistique & la diffusion

16H00: PAUSE

16H30: LE CHOC DES TITANS
La compagnie Quality Street (Paris) puise ses racines au coeur de la mouvance de la street-dance. Elle présente “Le Choc des titans” (2006), pièce courte (18mn) qui met l’accent sur la performance artistique. Elle met en scène les tribulations de deux personnages qui prêtent leurs attitudes à des personnages fictifs, le tout accompagné d’un virtuose vocal (human beat-box).

17H15 : SYNTHESE        “Quels enjeux pour quelles perspectives pour le hip hop ? “
Hugues Bazin et Chantal Dahan, témoins de la journée, au regard des échanges et pistes abordées, tenteront de nous éclairer sur les perspectives de structuration et de développement pour la pratique hip hop, avec quels espaces de construction partagés par les acteurs.

18H00 : CONCLUSION ET CLOTURE

LES ATELIERS DE L’APRES-MIDI :  “Paroles d’Acteurs – Réflexions”
Trois ateliers sont proposés. Vous ne pourrez participer qu’à un seul d’entre eux. Chacun d’eux repose sur deux axes:
– “Paroles d’acteurs” (témoignages)
– Échanges – Réflexions – Tentative de construction
A partir des témoignages “Paroles d’acteurs”, chacun des groupes pourra échanger de l’état actuel, des situations rencontrées, des interrogations portées. Ce sera également l’occasion de s’interroger sur les enjeux, aujourd’hui et pour demain :
– Quels facteurs de légitimation des pratiques ? – Quels espaces d’expression des acteurs ?
– Quelles attentes des institutions, des lieux culturels ? – Pour quelle structuration ?
Chantal Dahan et Hugues Bazin passeront sur chacun d’eux. Ils pourront éventuellement interroger les participants sur les discussions. Ils réaliseront une synthèse des travaux de la journée.

– Atelier 1 : Les pratiques amateurs & la transmission


  • Animé par Antoine Quenet-Renaud (Aladesh). Avec Thierry Valace (Hip Hop Arena); Morhad Mekhaneg (Animateur- MJC Saumur)
  • Paroles d’Acteurs :
  • .Association Aladesh : Au travers des “Z’ateliers”, elle expérimente une interface opératoire entre les mondes de l’éducation, de l’animation, de l’action sociale et l’univers des pratiques artistiques et culturelles actuelles ainsi que des nouvelles technologies de l’image, du son et de la communication.
  • . Hip Hop Arena : Thierrry Valace présentera l’expérience et la démarche de l’association Hip Hop Arena dans les quartiers du Mans.
  • . MJC Saumur: Morhad Mekhaneg représentera le travail réalisé à Saumur.

Pistes de Réflexion:
Quel accompagnement des pratiques amateurs ? Par qui ? Quelle professionnalisation ? La formation et la qualification des intervenants ?

– Atelier 2: L’Action Culturelle

Animé par Mathieu Lefort (La Contremarche — Cité Rap)
Paroles d’Acteurs: L’association la Contremarche: Mathieu Lefort témoignera de la démarche de l’association pour mettre en valeur la diversité et les richesses des pratiques urbaines, ainsi que celle du collectif qui anime Cité Rap à Saint Brieuc.

Pistes de Réflexion :
Entre Éducation Populaire et marché de consommation artistique ? Quelle articulation amateurs / professionnels ? Quelles reconnaissances institutionnelles ? Quelle place dans les équipements culturels ?

– Atelier 3: Le Développement Artistique & la Diffusion

Animé par Nicolas Reverdito (Pick up Production — Hip Opsession). Avec Jean-Philippe Smagghe (Kombo Legiteam Obstruxion), Olivier Pétris (Quality Street).
Paroles d’Acteur :

  • Pick Up Production: C’est en 1999 que l’association Pick Up Production voit le jour et fait ses premiers pas dans l’organisation de soirées musicales à Nantes. Guidée par la passion, l’envie, l’imagination et les rencontres, l’association s’essaie dans les domaines de la vidéo, de la musique, de la communication, ou encore de l’événementiel. Aujourd’hui, spécialisée dans la mise en oeuvre de projets culturels (tel que Hip Opsession), elle s’attache à valoriser les pratiques artistiques émergentes ou sous exposées, recherchant la rencontre avec les publics et favorisant une démarche solidaire et participative.
  • Cie Kombo — Legiteam — Obstruxion : Ancrée dans la pratique des battles, Jean-Philippe Smagghe témoignera de leur choix pour cette pratique, et l’orientation de la Cie vers la performance.
  • Cie Quality Street: Olivier Pétris, responsable artistique de la Compagnie, présentera la démarche et les engagements de cette dernière.

Pistes de Réflexion :
Quel propos pour quelle démarche ? Récupération ou reconnaissance par les institutions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *