No 12 – Sommaire/Edito

Syndicats, associations : quelles réponses face aux mutations du social ?

Sommaire

L’INSERTION DOUCE

  • Les stages d’insertion des 16-18 ans : plus un pallia¬tif qu’une alternative à la crise institutionnelle, économique et sociale.

ÇA M’ÉNERVE

  • QUEL AVENIR POUR LA DÉSECTORISATION ?
  • La redéfinition du rôle de la circonscription structure le travail social autour du concept d’équipe

MILITANTS OU FONCTIONNAIRES ?

  • Comment notre identité professionnelle peut-elle trouver sa place entre un fonctionnariat et une démarche militante ?

DOSSIER

  • SYNDICATS, ASSOCIATIONS : QUELLES RÉPONSES FACE AUX MUTATIONS DU SOCIAL ? La C.G.T., la C.F.D.T., la CF.P.S., l’A.N.P.A.S.E., l’A.N.D.E.S.I., l’A.1V.E.J.I., l’A.N.E.D., ont répondu à nos questions.
  • ASSOCIATIONS, ÉLUS AU COUDE A COUDE Des élus et des associations se réunissent dans le cadre des Comités d’Initiative et de Consultation d’Arrondissement : une initiative que chacun peut saisir à son niveau.
  • CONTRIBUTION AU DÉBAT DE L’APRES-CONVERGENCE
    Quel est l’avenir du mouvement « Convergence 84 pour l’égalité .» ou la recherche d’une nouvelle ci¬toyenneté.
  • PAS-DE-CALAIS, UNE. ASSISTANTE SOCIALE ET UNE PUÉRICULTRICE CONDAMNÉES Le procès de travailleurs sociaux dans le Nord révèle qu’une• vision rétrograde des pratiques sociales de terrain existe encore

INFOS

ODEURS D’ENCRES

  • La revue de la presse, de l’édition et des revues.

ÉCHO DES LUTTES

FORUM RASSEMBLEMENT DES TRAVAILLEURS SOCIAUX ACTEURS DE L’HISTOIRE A VENIR DU SOCIAL

  • Comment agir au sein des institutions loCales, dépar-tementales et nationales•en regroupant nos expérien¬ces et en valorisant notre spécificité de travailleurs sociaux

Edito

PEPS, UN OUTIL DE FORMATION

Nous avons maintes fois expliqué ce qu’était PEPS et ses objectifs. Mais ce que vous savez peut-être moins, ce sont les retombées d’une telle expérience.
En effet, PEPS constitue une initiative relativement unique dans le champ social dans la mesure où des Travailleurs Sociaux, professionnels et en formation ont monté et font vivre en dehors de leurs activités salariées une véritable petite entreprise qui conçoit son produit, le réalise et le vend.
PEPS s’autofinance totalement et distribue 12 000 F de rémunération tous les deux mois à une composphériste, un maquettiste, des illustrateurs, une imprimerie et un atelier de routage.
PEPS nous sert dans la période actuelle d’outil professionnel pour bousculer les habitudes et les pratiques du social. Mais, retombée secondaire de cette expérience, en créant notre entreprise de communication nous faisons aussi l’apprentis-sage d’un savoir-faire et de techniques qui vont devenir importantes pour la pratique de nos professions.
C’est ainsi que, avec les limites du bénévolat, nous apprenons à concevoir et à réaliser un produit journalistique, à gérer une entreprise et à trouver des financements, à prospecter des marchés, à promouvoir et à vendre notre production… autant de techniques transposables dans l’élaboration de projets et leur négociation avec les élus, le montage d’associations et de petites entreprises intermédiaires, le développement de la communication entre les TS et les populations…
PEPS joue ainsi le rôle d’une véritable formation intellectuelle et pratique aux techniques modernes de la micro économie et de la communication appliquée au travail social sans pour autant abandonner nos techniques traditionnelles, tou¬jours nécessaires.
Les TS sensibles à cette démarche et désireux d’apprendre en collaborant avec nous sont les bienvenus à PEPS.

Philippe MONDOLFO

12
12
12.docx
187.6 KiB
36 Downloads
Détails
Syndicats, associations : quelles réponses face aux mutations du social ?
3.9 MiB
69 Downloads
Détails

Laisser un commentaire