Forum du 16 octobre 2017 sur les Espaces d’émancipation et de transformation

Brooklyn Bridge, Showing Painters on Suspenders, October 7, 1914 – @ Eugene de Salignac

Avant-propos

Il y a une quinzaine d’années se développait le réseau de recherche-action qui allait former le Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action (LISRA). Ces espaces de rencontres et de croisements d’expériences donna lieu en 2005 à un premier dossier dans la revue les Cahiers de l’Action de l’Injep : Espaces populaires de création culturelle : enjeux d’une recherche-action situationnelle. Nous préfigurions déjà la nécessité de reconnaître des « espaces intermédiaires de l’existence » qui questionnent notre rapport au travail et repositionne notre implication socioprofessionnelle. Nous disions également que c’est par la pratique d’espaces « interstitiels » ou de « tiers espace » que se dégage une force instituante : elle structure et reconfigure nos manières de faire collectif, de construire un territoire partagé et de gérer des ressources du commun, de développer une analyse critique des rapports sociaux et de concevoir autrement un développement. Se dessine en toile de fond la possibilité de reconnaître une science citoyenne au cœur des enjeux sociaux qui s’appuie sur ses propres critères de validation et d’expertises parce que la mieux à même de travailler sur une complexité humaine qui constitue son lot quotidien.

Certains des acteurs-chercheurs de l’époque rejoints par d’autres proposent aujourd’hui dans un nouveau dossier des Cahiers de l’action de décrire ce cheminement à travers des « espaces d’émancipation collective et de transformation sociale ». Le dossier lui-même se comprend comme un programme de recherche-action expérimentant de nouveaux espaces puisqu’une des étapes de son écriture collective s’incarnera par l’organisation le 16 octobre d’un forum débat à la Maison des sciences de l’homme Paris-Nord en partenariat avec l’Injep. Il se poursuivra en 2018 autour de la publication du dossier par de nouvelles initiatives. Il ne s’agit pas simplement de compiler un certain nombre d’expériences dites « innovantes » ou « singulières » mais de contribuer à échafauder de nouveaux référentiels amenant à penser la réalité autrement et par conséquent agir sur elle.

En effet, la prise en compte d’un développement endogène des territoires soucieux des personnes et de leur environnement se heurte à la difficulté de forger de nouveaux cadres de pensée et d’action susceptibles de prendre en compte ces processus. Le programme de recherche-action confirme la nécessité de produire une connaissance croisant savoir profane issu de l’expérience, savoir technicien issu des corps de métier et savoir scientifique issu de l’analyse conceptuelle des situations. Le principe de notre laboratoire social est alors de jouer le rôle d’interface en créant les conditions d’une recherche collaborative entre des dynamiques émergeant des territoires « sous le radar des observatoires officiels » et des organismes de recherche susceptibles de soutenir la production d’une connaissance issue de l’expérimentation sociale. C’est dans ce sens que se conçoit notre partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord et notre implication dans d’autres collectifs inter-partenaires et inter-disciplinaires comme celui des recherches participatives et en croisement des savoirs avec des personnes en situation de pauvreté.

Forum

Les acteurs-chercheurs en réseau avec le Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action sont heureux de vous inviter à un forum public pour partager leurs expériences. Ce forum sera organisé en partenariat avec la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord et l’Institut National de la Jeunesse et l’Éducation Populaire.

Le but de cette rencontre est de permettre aux différents acteurs d’une recherche-action de documenter et de légitimer la posture d’’acteur-chercheur, de valider leur expérience, de dégager leurs propres référentiels en tant qu’outils d’expertise et d’évaluation répondants aux besoins sociétaux.

Le croisement de ces expériences et de ces réflexions alimentera un numéro de la revue « Cahiers de l’Action » de l’INJEP (à paraître au deuxième semestre 2018).  Il visera également à ouvrir une réflexion future sur livre blanc des sciences participatives (Prendre au sérieux la société de la connaissance », Alliss, Sciences Sociétés) à la MSH Paris Nord.

9h Accueil

9h30 introduction sur la démarche en recherche-action à travers les espaces d’émancipation et de transformation

Quelles sont les conditions d’une autonomie de pensée et d’action? Quelles méthodes validation et valorisation adopter pour que les recherches-actions et les sciences dites « participatives » contribuent effectivement aux processus d’émancipation et de transformation ?
Avec Alain Bertho, MSH – Emmanuel Porte, INJEP – Hugues Bazin, LISRA

10h-13h forum

Les expériences relatées émergent en décalage par rapport aux structures instituées, dans des zones plus ou moins délaissées ou sans emprise, où les acteurs-chercheurs construisent leurs propres référentiels d’analyse et dispositifs d’action, à travers une pratique des espaces. Que nous disent ces expériences ? De quelles mutations, transitions, métamorphoses sont-elles le signe ? Légitimer ces espaces comme autant de laboratoires citoyens d’un processus d’émancipation collective et de transformation sociale est un enjeu que pose ce forum, qui se conçoit alors lui-même comme l’expérimentation d’un espace de partage en recherche-action.

Un autre rapport au travail qui nous travaille

Comment une pratique en « tiers espaces » permet d’interroger notre rapport au travail, les modèles entrepreneuriaux et économiques ?

Un autre rapport au territoire qui transforme

Comment le territoire peut-il se transformer en termes d’aménagement et d’écodéveloppement à partir de ses propres ressources d’une pratique au rez-de-chaussée des villes et des campagnes ?

Un autre rapport à l’espace qui émancipe

En quoi la pratique de ces espaces sans lieu et sans projet, basés sur l’accueil inconditionnel et la prise en compte de l’environnement, fabrique une culture commune et un cadre autonome de pensée et d’action ?

 

14h30-18h Atelier de recherche-action

Le forum sera suivi l’après-midi d’un atelier interne au réseau recherche-action qui portera sur les perspectives de cette mise en dialogue d’expériences en termes méthodologiques et stratégiques. Si vous êtes vous-même inscrit dans une démarche recherche-action, il est possible d’y participer sur demande motivée dans la limite des places disponibles, inscription sur le site

Dossier Forum 16-10-17
Dossier Forum 16-10-17
dossier-forum-16-10-17_impression.pdf
1.4 MiB
140 Downloads
Détails
Invitation Forum 16 Ocot LISRA INJEP MSH
Invitation Forum 16 Ocot LISRA INJEP MSH
invitation-forum-16-ocot-LISRA-INJEP-MSH.pdf
337.6 KiB
248 Downloads
Détails