Journée Interstice (Paris 18e)

Millefeuille d’expériences, de la Goutte d’Or à Rio,
du rapport sensible et esthétique aux territoires aux enjeux du développement culturel

Dans la suite de la précédente journée interstice du 6 octobre 2008, le Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action avec l’aimable accueil de la Teinturerie de Plume, les acteurs-chercheurs et personnes en intelligence coopérative du réseau espaces populaires de création culturelle, de la Goutte d’Or et d’autres territoires, sont heureux de vous inviter à cette nouvelle journée rencontre Interstice.

Le 2 juillet 2009, de 9h30 à 21h – Teinturerie de Plume – 3 rue Myrha – Paris 18°

Entrée libre sur INSCRIPTION

AVANT PROPOS

L’individu comme les territoires qu’il habite ou explore n’est pas unidimensionnel, c’est un millefeuille regroupant plusieurs couches de l’expérience : la pratique (espace social), la sensation (espace esthétique), la recherche (espace réflexif). Dans son parcours de vie et son parcours géographique, dans certains moments ou certains endroits, des couches passeront les unes devant les autres.
Au-delà de la sectorisation professionnelle, le regard d’artistes, de chercheurs, d’acteurs se croise en chacun de nous et nous sommes invités le 2 juillet par ces rencontres à envisager autrement le territoire, dans la manière de le parcourir dans nos têtes et sous nos pieds.
Entre le proche et le lointain, nous sommes traversés par des couches d’espaces que nous évoquions déjà dans une précédente journée « interstice »* : espaces interstitiels (propices à l’émergence de situations éphémères), espaces publics (lieu politique de la problématisation des enjeux), espaces intermédiaires (champ de l’expérience qui pousse du milieu), espaces fluidiques (flux de la connaissance de la culture numérique, mobilité entre local et global, centre et périphérie)… Nous poursuivons cette exploration d’écosystèmes à la découverte de nouvelles espèces d’espaces.

DÉROULÉ

  • 9h30 -10h : Accueil
  • 10h-13h :  Le rapport sensible et esthétique aux territoires
    • Cultiver l’interstice, une autre pratique de l’espace,
    • Écho musée Goutte d’Or, un regard sensible sur le territoire & le Jeu exquis de l’attrape mots, petite exploration géo poétique d’un quartier,
    • Favela da Maré, Rio de Janeiro, imprégnations réciproques des identités musicales et territoriales,
    • Murmure ou la construction informelle d’une mémoire collective inscrite sur les murs.
  • 13h-15h Repas, échanges et libres expressions. Propositions : Culture libre et gustative, déambulation digestive
  • 15h – 18h Les enjeux du développement culturel
    • Culture participative et de proximité, l’enjeu des « petites structures culturelles de spectacle vivant »
    • « Montreuil, ville des Rroms », création d’un espace cinématographique et démocratique,
    • Brigade Recherche Intervention Culturelle, de l’usage des lieux par l’espace,
    • « Quartier d’Arts », déambulation entre les lieux culturels du 18e arrondissement
  • 18h -21h Temps de débriefing collectif suivi d’un apéro-buffet.Proposition : Dépliage d’espaces à partir des matériaux de la journée

Informations détaillées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *