Architecture fluide et art du bricolage, travailler dans les tiers espaces (Grenoble-38)

Intervention à l’École Supérieure d’Art et Désigne dans le cadre de l’Atelier de Recherche et de Création « L’œuvre commune »

Amphi de l’ESAD-GV, 17 décembre 18h, 25 rue Lesdiguières – 38000 Grenoble

Projet « L’œuvre commune » :

« L’art crée des espaces de communication humaine et donne une forme de permanence au 1erannee
monde qui nous entoure ». Ce projet ne s’intéresse pas aux œuvres faites, mais à celles à faire.

L’esthétisation de la politique (ou la politique de l’esthétique), depuis un siècle, fait l’objet de
débats passionnés et notamment sur le rôle de l’art et de la culture. Comment, un artiste peut
créer en accord avec les aspirations d’un commanditaire, qu’il soit collectivité local régionale ou
nationale, centre d’art ou groupe de citoyen constitué ? Que faut-il privilégier : la forme, la
matière ou le récit ?

Articuler les projets de création autour d’un double enjeu : d’une part, assurer l’ancrage local par
une co-construction du projet artistique avec les acteurs en place (associations, institutions
culturelles et scolaires, maisons de quartier…). De l’autre, inscrire d’amblé le projet dans une
cartographie nationale voir internationale : mise en réseau avec d’autres structures œuvrant
dans cette même optique : Main d’œuvres, Entrez sans frapper …

Chaque réalisation est un acte créatif singulier / collectif. Les étudiants-artistes, sous la direction
artistique de Slimane Raïs, conduiront un projet de création associant les habitants des six
secteurs de la ville de Grenoble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *