Déc 252013
 

Séminaire « Pratiques des espaces et innovation sociale dans le cadre de l’axe « Penser la ville contemporaine » animé par Alain Bertho, projets soutenus par la MSH Paris Nord à l’issue de son appel à projets 2009

Ce programme 2010-2011 a eu pour ambition la constitution d’un réseau de chercheurs et d’experts autour de l’analyse des actions « micro », développées en marge du tissu urbain. La ville est en effet striée d’espaces vacants ou incertains, qui nécessitent une nouvelle façon d’aborder l’espace urbain qui ne se résume pas à la seule description de ses composantes. Il s’agira donc de s’interroger sur l’agir urbain, en tant qu’il participe à un mouvement d’innovation et de transformations sociales, ce qui implique de poser différemment les problématiques de la ville contemporaine, car, à travers la question urbaine, la vie et le vivant deviennent les enjeux de luttes politiques et de stratégies économiques nouvelles.

Résumé

L’agir urbain est un de ces modes d’exploration et d’expérimentation de nouveaux espaces sociaux. En quoi participe-t-il à mouvement d’innovation et de transformation sociale ? Existe-t-il une continuité entre ces formes émergentes en situation non pas seulement comme ensemble de micro-réalisations locales mais comme processus transversal structurant les espaces urbains et socio-économiques ? Il s’agit de croiser les dynamiques intersectorielles qui témoignent de l’émergence de cet «agir» dans la façon de résoudre des problèmes sociaux et d’explorer les modalités de diffusion des nouvelles pratiques et compétences transversales. Deux problématiques principales articuleront les expérimentations suivies :  Pratique de l’interstice, effet de bordure et éco-développement et espaces intermédiaires socioprofessionnels comme forme d’innovation sociale.

Séminaire 2010

Réalisation de deux séminaires interdisciplinaires autour de la problématique transversale « Pratiques des espaces et innovation sociale. Ces séminaires sont conçus comme des ateliers publics de recherche-action. Ils proposent d’explorer les espaces, leurs pratiques et leurs conséquences en termes de transformation sociale à partir du travail réflexif d’acteurs-chercheurs exposants et dialoguant autour de leurs expérimentations. Selon une démarche de recherche-action, ces expérimentations constituent des laboratoires sociaux que nous accompagnons dans une production de connaissances. Dans ce cadre processuel, les séminaires répondent à trois objectifs :
–    Servir de référentiel public comme dispositif de recherche-action appropriable par tous, 30-40 personnes participent aux séminaires, elles viennent de différents horizons disciplinaires (internes et externes au réseau recherche-action)
–    Accompagner les porteurs d’expérimentations dans leur outillage méthodologique et théorique, cet accompagnement par l’autoformation est basé sur un échange entre intervenants « discutants » qui sont des personnes apportant leurs compétences à partir de leur champ socioprofessionnel et affinant avec les porteurs d’expérimentation leur vocabulaire conceptuel.
–    Produire des connaissances sur la problématique « pratiques des espaces et innovation sociale ». Nous abordons un champ transversal aux sciences humaines et sociales relativement peu développé de cette manière. Cette production de connaissance porte donc des enjeux scientifiques autant sur un plan épistémologique (posture de l’acteur-chercheur et de la recherche-action), méthodologique (approche expérimentale situationnelle ou « laboratoire social ») que sur le plan problématique (agir urbain comme pratique des espaces).

— Le premier séminaire du 21 mai a abordé l’implication d’acteurs-chercheurs en laboratoire social : « Les situations d’atelier : un écosystème ? », « Pratiques créatives de l’espace public », « Vers une transformation sociale, espaces d’autoformation par la recherche-action » « L’espace hybride de l’Echomusée Goutte d’or, un autre rapport au territoire ». Ces interventions ont été discutées avec Georges Goyet, chercheur associé à l’Institut National du Développement Local, association plateforme de projets/initiatives « Cré Agir » et de Christian Maurel, sociologue, ancien Professeur associé à l’Université de Provence (Aix-Marseille 1), cofondateur du collectif national « Éducation Populaire et Transformation sociale ». Les actes sont disponibles en téléchargement.

— Le second séminaire aborde la problématique « Investir des espaces pour créer : la qualité d’auteur à travers de nouvelles pratiques de maîtrise d’usage, d’œuvre collective, de culture libre, d’expertise citoyenne… ». Il se base sur les expérimentations suivantes : « Correspondances citoyennes – Les migrations au cœur de la construction européenne », « Reterritorialiser nos actions : espace ouvert d’un laboratoire social en quartier populaire », (Ris-Orangis – 91), « Open- Atelier : espace d’échanges, autour de la culture numérique Libre » (Nantes-44), « Investir des espaces « obliques », entre les notions d’auteur et de collectif, quelles difficultés et quelles sources de savoir ? (Isère-38), « Entre espace commun et espace public, quelle qualification des usages et usagers » Agen-47).

Les séminaires participent au développement du programme comme élément modulaire entre les différents terrains (laboratoire social, atelier régional de recherche-action) et les formes de restitution et diffusion de la connaissance (voir section c). Plusieurs régions ont été concernées comme terrain d’expérimentation et mise en place d’atelier de recherche-action : Pays de la Loire, Limousin, île de France…
Nous poursuivons et étendrons ce travail de recherche-action en relation avec le suivi d’expérimentations (laboratoires sociaux) et le soutien au développement d’un réseau inter-régional d’acteurs-chercheurs.

Ce travail sera valorisé pas deux autres séminaires. Parmi les problématiques envisageables (à confirmer) : « les plis du social comme rapport espace-temps, proximité-distance, local-global », « l’innovation sociale et l’entrepreneuriat social comme formes de la recherche appliquée ».

c) Les actions de diffusion et de valorisation des résultats envisagées (publications, colloques…) :
–    Réalisation d’un site internet du programme mise à jour régulièrement : http://espaces-innovation.recherche-action.fr,
–    Édition électronique des actes des séminaires en ligne sur le site du programme,
–    Rapport final de recherche à partir des actes des séminaires, pouvant être repris sous la forme d’un ouvrage collectif.
–    Réalisation (conditionnée à des moyens complémentaires) d’un forum de l’innovation sociale (ou colloque) reprenant l’ensemble des problématiques

Téléchargement des actes :

 Posted by at 21 h 58 min

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(required)

(required)