No 29 – Sommaire / Edito

Sommaire

DOSSIER

  • Introduction
  • La formation des instituteurs
  • Les pratiques quotidiennes _
  • L’historique de l’enseignement primaire en France
  • Conclusion par Mehdi FARZAD
  • Et si nous changions de lunettes par E. CARLIER et M. MARMIER
  • Il était une fois à Ivry-sur-Seine par Joël PHILIPPEAU
  • C’est l’affaire de tous par Nelly GAUGAIN

L’EUROPE ET LE TRAVAIL SOCIAL

  • Le travail social et la formation des travailleurs sociaux en Grèce par Pierre BECHLER

ACTION SOCIALE

  • Réveillons-nous ! par B. LEBOUILLE
  • Le secret professionnel ça existe ! . _ par Catherine VERDENAUD

RELATION EDUCATIVE

  • Beit’ham ; ou quand la maison est chaleureuse p.23 par Nelly GAUGAIN.
  • Groupe d’accompagnement social p,24 par l’Équipe de I’IRCAS

ECHO DES LUTTES

Édito

II y a un rapport au Conseil Économique et Social sur la toxicomanie parlant de soins forcés et du brave Patriarche. Il y un débat parlementaire sur l’abrogation de la loi Pasqua mariant le cher couple insécurité-immigration. Si le réflexe est un mouvement échappant à l’intelligence, les bons vieux réflexes sont toujours présents. Les cadavres que l’on croyait enterrés sous leur poids de bêtises vampirisent encore la vie sociale et politique.
Ignorance, incommunicabilité, mépris, idéologie grossièrement droitière, face à l’archaïsme d’autres réflexes vous poussent parfois à taper du poing.
Au-delà de la simple condamnation PEPS s’inscrit dans une démarche autre. Elle veut instaurer la prise de parole — les paroles sociales — comme outil de formation et transformation. Plus largement, ouvrir cette espace à la créativité.
Émanation des pratiques, la revue se veut être un outil de communication sociale où le lecteur n’est pas simple récepteur d’informations. Elle cherche à provoquer une relation réciproque.
Nous pensons que les travailleurs sociaux sont « co-producteur » du social. C’est déjà en s’autorisant à parler et écrire différemment qu’ils offrent la possibilité aux personnes qu’ils touchent quotidiennement d’être différent.
Hugues BAZIN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rating*