Nous démolissons en construisant

« Nous démolissons en construisant » Helena Radlinska.

On oppose souvent ceux qui seraient réalistes, qui s’adapteraient à tout ce qui est inacceptable dans le cours de l’économie, de la politique et du monde du travail, à ceux, qui,  négatifs, s’enfermeraient dans la critique stérile, s’isoleraient , et en quelque sorte créeraient eux mêmes leur propre échec.

C’est ainsi  qu’au nom d’un réalisme douteux, on décourage toute protestation, on fonde le fatalisme, le découragement et la tentation des fuites individuelles. Et ceux qui ne font que valider l’ordre des choses, surfer sur les bonnes vagues, vérifier ce qui avait été prédit et préparé, se donnent ainsi l’apparence flatteuse de ceux qui « font », « entreprennent », prennent des « risques », « travaillent » …

A l’inverse, nombreux sont ceux aussi, qui , par refus de se compromettre, d’accepter d’agir dans une situation donnée au motif qu’on est contre, sont la proie d’une étrange logique du pire;  celle qui tente les minorités impuissantes,. On se met à espérer le loup contre lequel on a tant crié, car « au moins on verra ce qu’on verra ».

Sous prétexte de refuser, rejeter et abolir ce que l’on désapprouve dans la réalité, on s’enivre de déclarations musclées, de manifestes et d’appels , qui ne révèlent que l’impuissance de ceux qui ont perdu pied depuis un moment.

Chacune de ces deux tendances   contribue encore plus à enraciner les violences et injustices qu’il est pourtant de bon ton, de dénoncer.

A ces deux impasses, la Pédagogie Sociale propose une ouverture déjà esquissée depuis la création du concept par Helena Radlinska en 1910: « Construire en démolissant, démolir en construisant ».

Photo1038

Nous construisons en démolissant. Car il y  a tant de choses à construire. Ce que nous mettons en oeuvre, hors les murs, sont de véritables créations sociales. Il s’agit de redonner du sens au travail commun (en dehors de toute idée de marché), à éduquer en commun  (en dehors de toute référence à des structures fermées), à agir et ne plus être usagers, à s’enraciner et vivre son environnement pour ne plus être « habitant ».  Ce que nous mettons en oeuvre contribue à détruire l’ordre ancien, mais immédiatement crée, ouvre et propose d’autres horizons.   Si nous quittons l’école c’est pour faire de la vie et de la ville une école; si nous désinstitutionnalisons, c’est pour mieux instituer. Si nous critiquons les formations professionnelles éducatives et sociales c’est pour promouvoir des formations  qui seraient – enfin – de véritables TRANSformations.

Nous démolissons en construisant.  Car il y a tant de choses à détruire, abolir ; tant de choses qui ne se réparent pas, ne se réforment pas, ne se discutent pas, et ne se marchandent pas davantage.  Nous ne pouvons plus valider des institutions qui excluent,  qui produisent de la précarité, qui fabriquent de l’inégalité, de la distinction, de la hiérarchie. Nous ne pouvons pas réformer des structures qui séparent les âges, les groupes, les destins. Nous ne pouvons pas valider la recherche des gagnants, le tri des meilleurs et la dévalorisation de ceux qui produisent le lien social.

Nous ne construirons rien de solide sur de mauvaises fondations. 

« Évoquer l’écologie, c’est comme parler du suffrage universel et du repos du dimanche : dans un premier temps, tous les bourgeois et tous les partisans de l’ordre vous disent que vous voulez leur ruine, le triomphe de l’anarchie et de l’obscurantisme.

Puis, dans un deuxième temps, quand la force des choses et la pression populaire deviennent irrésistibles, on vous accorde ce qu’on vous refusait hier et, fondamentalement, rien ne change. C’est pourquoi il faut d’emblée poser la question franchement : que voulons-nous ? Un capitalisme qui s’accommode des contraintes écologiques ou une révolution économique, sociale et culturelle qui abolit les contraintes du capitalisme et par là même, instaure un nouveau rapport des hommes à la collectivité, à leur environnement et à la nature ? Il vaut mieux tenter de définir, dès le départ, pour quoi on lutte et pas seulement contre quoi. »   André Gorz

 

DIMANCHE :

Jardin :

Aujourd’hui, dès notre arrivée le soleil est au zénith ! En effet la chaleur est telle que nous devons arroser à fond les plants de tomates, de salades et de carottes !

SAM_4011

Mais l’heure du midi arrive si vite ! Le temps d’allumer le barbecue, de boire un verre entre nous et les merguez et les patates sont cuites.

SAM_3998

Après le repas nous nous remettons doucement au « travail » et une petite bataille d’eau est la bienvenue pour se rafraîchir, comme pour se détendre !

SAM_4007

Mais nous n’avions pas oublié de nous affairer aux nombreuses taches du jardin, en effet les enfants se répartirent le travail ! Pendant que certain cueille les framboises, d’autres enlèvent les mauvaises herbes ou arrose les plantes !

SAM_4001

Après cette journée éprouvante, nous savourons tous ensemble un délicieux gâteau ramené par une maman puis c’est le moment de ranger tout le matériel et de rentrer au local !

SAM_3994

A très vite au jardin !

Samedi

GRENOBLE: FESTIVAL DES CARRIOLES 

Nous étions parties prenantes à ce premier festival des Carrioles, à La Villeneuve, à Grenoble à l’initiative de nos amis de Mme RUETABAGA (les Robinsons de Grenoble)

photo

Nous sommes partis tout un groupe avec notre amie, Marie et sa petite « fabrique à voix » (la carriole était dans le coffre du camion). Et nous avons profité durant deux jours de l’hospitalité des pédagogues sociaux et militants grenoblois.

Une expérience qui nous a amené à rencontrer d’autres associations et initiatives et de vérifier une fois de plus la pertinence des pratiques de Pédagogie Sociale pou de nombreux quartiers

VSM :

Nous sommes trois à la villa aujourd’hui accompagnés d’une trentaine d’enfant et d’un soleil éclatant !
Nous installons les habituels tapis petite enfance, jeux de société et coloriages et on envoie la musique sur la Gemini. Jessica s’improvise dj pour cette journée de fête de la musique et n’hésite pas à monter le son …

SAM_3720

Nous invitons quelques garçons restés à l’écart à se réunir pour commencer un tournoi de foot qui allait déchaîner les passions. Dans l’excitation totale, les enfants ont fait les stars en imitant leurs joueurs préférés. Une vraie coupe du monde !

SAM_3718

Arrive l’heure du Conseil de quartier. Faute de bâton de parole, on trouve une figurine de pirate qui devient un Pirate de quartier pour l’occasion. Au cours de  la séance nous avons pu inviter les enfants à la journée du mercredi au jardin.

SAM_3765

« Mais qu’est-ce qu’on va faire au jardin ?? » nous demandent certains.

SAM_3752

Réponse au moment du goûter pendant lequel on distribue les tartines à la confiture des fruits du jardin !

SAM_3782

A Champlan :

Les enfants ne sont pas au rendez-vous. Maria qui nous donne un coup de main aujourd’hui pour les rassembler, nous dit que certains parents ne sont pas d’accord. Alors, nous allons les chercher tous ensemble. Finalement, nous constituons un bon petit groupe mais nous avons perdu pas mal de temps.

SAM_3958

Nous demandons aux enfants de choisir ce qu’ils veulent faire car du coup le temps va nous manquer. Ils choisissent les grands jeux, plutôt que les exercices. On a  apporté un ballon de basket, le molqui et la dinette que nous proposons en simultané. Nous avons, en effet, décidé d’arrêter de proposer un jeu en commun au début mais plutôt de faire différentes choses et que chacun choisisse.

SAM_3964

Une partie de tomate s’improvise avec Cosmin qui y tenait depuis la semaine dernière. Les grands Ionut et Alex participent aussi sans trop de grabuge.

SAM_3988

Les jeux n’ont duré que 30 minutes mais ça été sportif, c’est le cas de le dire. Des disputes éclatent, à la fin, avec les adultes, contre les enfants des autres camps.

SAM_3966

Nous profitons du goûter pour expliquer que la semaine prochaine nous irons faire l’atelier sur le camp du haut et que ça permettra de faire une pause. Le départ est mouvementé aussi. Les enfants se battent pour les places dans le camion. Papa !!! Au revoir !!!!SAM_3949

Vendredi :

Aux Ruches

Pour cette après-midi, le soleil nous promets des belles choses et du beau temps car on prend avec assaut le chemin vers les ruches  pour voir comment ils y vont nos abeilles .Avec nos costumassions des astronautes plutôt que des apiculteurs dans les combinaisons avec Erik nous essayons de mettre des hausse sur les ruches pour permettre aux abeilles de donner du miel.

DSCN0234

Avant des mettre des hausse nous nous rassurons que il y à une reine ou que y’a des œufs sur les cadres car on savais pas , ensuite on les nourrit un peu avant de prendre la pause de goûter.

DSCN0176

Le temps passe vite quand on fait ce qu’on aime et nous voila à table pour partager entre nous ce délicieux moment de la journée car on se voit obligé de partir car l’heure est venu mais pas avant de rangée tout dans nos sacs et de s’assurer que on a rien oublié de faire aux ruches pour nous donner le miel.

DSCN0211

A la Rocade :

Des gâteaux marbrés, des fonds colorés pour nos dazibaos, des petites voitures, des dinosaures,

SAM_3895

des instruments de musique, de la dînette en pagaille des jeux de société, des puzzles pour les enfants, les petits les grands. Pour les adultes, du thé, des rires, des discutions et des échanges !

SAM_3919

Nous avons toujours nos deux invités suisses, deux professeurs, en Travail Social, de Lausanne, qui viennent voir notre travail : Claire-Lise et Antonnela.

SAM_3920

Elles touchent un peu à tout et nous encouragent dans nos pratiques. Elles repartent ravies de notre rencontre !

SAM_3922

JEUDI :

Au Skate Park :

On est nombreux à jouer au Time’s Up mais revu version enfants. On choisi une carte avec le nom d’un personnage qu’on connait et on essaye de le faire deviner à notre coéquipier en le décrivant.

Photo1047

Ca donne par exemple : « un chanteur français qui chante des chansons…. » Et miracle, Ala touve la réponse : « Christophe Mae » ! Incroyable.

Ou encore : « un acteur américain qui joue dans Titanic ! »

« Brad Pitt !! » Oui, bravo ! (:-((

Photo1038

A côté, le tapis petite enfance est déployé et comme d’habitude, une petite tribu y gazouille ! Les mamans et nounous sirotent leur verre de café ou de thé.

Bobi, en service civique aux enfants du Canal, nous accompagne aujourd’hui au Skate Park et propose des coloriages aux enfants.

Photo1030

Shaïna a fait son spectacle de fin d’année à l’école et me fait cadeau d’une jolie tortue aborigène à la peinture !

Photo1037

Croix-Breton :

Un généreux et rondouillard soleil nous attentait à la Croix-Breton cet après-midi ! Et nous en avons bien profité.

Au programme de ce jeudi ensoleillé : jeux de construction (kaplas et jeu de bois pour  bâtir la maison de ses rêves), jeux de société pour petits et grands (7 familles, Timeline pour se coller sur des questions d’histoire et autres, « le sakapuss » et « le petit apprenti menteur » pour les plus jeunes), un football déchaîné , un jeu de molki et de la lecture pour ceux qui voulaient profiter d’un moment de calme (des histoires d’enfants reporters en Amérique du Sud jusqu’aux classiques comme « Barbe Bleue » en passant par une drôle d’épopée des nez).

Photo0776

Et, j’oubliais : tout une palette d’objets de jonglerie plus colorés et tarabiscotés les uns que les autres : diabolos, massues et assiettes chinoises…de quoi monter notre propre petite troupe des Robinsons !

DSCN2030

Enfin nous avons dégusté tous ensemble un bon goûter dans un petit coin ombragé : gâteau à la vanille de Fatima et sirops de tous les goûts et couleurs !

Photo0783

Des idées ont germé aussi cet après-midi en discutant avec Fatima du haut de son balcon : et pourquoi pas ouvrir de nouvelles parcelles à cultiver en bas des immeubles de la Croix-Breton…affaire à suivre !

DSCN2024

Jardin

Jeudi :

L’aube de la journée prédire nature gaie annonçant une lumière du soleil et de la chaleur douce.

Nous sommes nombreuses pour aller au jardin aujourd’hui car on à reçu de la visite des deux enseignantes d’une école des éducateurs de Suisse  qui souhaiterais voir nos ateliers de jardinage Claire -Lise et Antonella dans la compagnie de nos adhérentes et amies ,Jessica, Erik ,Franck, Eddy, Jean Jacques qui prendre l’assaut le jardin et elles se mettes à désherbé et arroser sous la serre et sur le terrain .

CIMG6296

Cependant  avec Franck je commence à débroussailler, car Jean Jacques s’occupe des cerisiers et Erik aide les deux dames à désherber. Ensuite nous nous sommes tous mis à ramasser des salades pour amener au quartier et donner aux mamans et ensuite pour ne pas perdre le temps on à repiquer des salades.

CIMG6300

Le temps passe vite car l’heure du goûter s’approche et nous voila autour de la table pour partager ce moment de convivialité avec les deux visiteurs qui ont beaucoup apprécié le moment et l’atelier au jardin.

CIMG6298

 

Mercredi :

Ballainvilliers :

Une première pour nous sur le tout récent camp de Ballainvilliers.

Nous sommes accueillis à bras ouverts par de petites têtes que nous reconnaissons puis par les plus grands et les mamans. Les plus petits étaient assoiffés de « scola » comme ils disent pour désigner nos ateliers ! Alors même pas de jeu de groupe pour commencer les plus petits bras se sont hardiment emparés des tables et chaises de couleur pour installer leur école itinérante. Nous avons démarré par des exercices pour apprendre à manipuler le crayon puis pour ceux qui savaient déjà faire, nous avons directement attaqué avec un exercice d’écriture progressif. Ensuite nous nous sommes séparés en deux groupes (petits et plus grands) pour nous attabler autour de quelques parties de jeux de société endiablés. Enfin nous avons laissé un dernier temps plus libre où chacun pouvait s’adonner à ce qu’il souhaitait : lecture, puzzles, jeux de société toujours, coloriage ou encore dînette pour les plus joufflus de nos p’tits robinsons !

Et comme avant, nous nous sommes assis tous ensemble pour partager un bon goûter ponctué par une pastèque carrément tranché-éclatée puis goulûment dévorée !

 Bel air :

Nous voilà de retour sur la résidence de Bel-Air ! Aujourd’hui nous avons la chance d’accueillir parmi les Robinson deux formatrices du travail social venu tout droit de Suisse pour voir la façon de travailler de l’association.

SAM_3680

Elles ont pu voir quelles sont les particularités du travail en milieu ouvert au sein même du quartier. Leur attention a été captée par la confiance que les enfants nous accordent et la faculté que les enfants ont à passer du collectif à l’individuel. Elles ont trouvé cela intéressant de voir les enfants passer d’un tournoi de volley à une partie d’échec beaucoup plus calme et posé.

SAM_3624

 

Ce temps est aussi là pour les enfants pour eux de se retrouver et de vivre son enfance en se détachant des responsabilités qui peuvent peser sur leurs épaules.

SAM_3637
Toute cette petite équipe a donc proposé aujourd’hui un tournoi de volley endiablé ou les équipes ont pu se défier tout en s’amusant et le jeu est resté bon enfant. Les tapis d’échecs aussi ont été installés pour les enfants qui souhaitaient faire des petites parties.

SAM_3632

Comme toujours, l’atelier a pris fin avec un goûter convivial où Marine en a profiter pour annoncer son départ. Les enfants ont été un peu peiné mais content de se dire que de nouveaux stagiaires aller faire leur arrivé plus tard !!

SAM_3690

Jardin

Mercredi :

Ce matin, au jardin, c’était la fête, une petite averse, avait transformé le tableau; la nature offrait avec sa verdure, un vert tendre à croquer. Les jonquilles, crocus, primevères, ouvraient leurs pétales, pour nous saluer,et nous rendre gais; les oiseaux chantaient on entendait l’alouette.

CIMG6291

Entourée par les enfants on prendra le vol vers notre jardin de Saulx, souriants et avec beaucoup d’envies de changer le rythme doux de la journée , avec Madalin et les enfants Iasmina,Ionut,Cosmin,ionut ,Florentin, qui  ont commencé à arroser

CIMG6290

sous la serre et ensuite sur tout le terrain de courgettes et concombres et les tomates .

CIMG6289

Cependant Madalin était en train de débroussailler ,en ce temps nous avons un peu désherbé le terrain de mauvaises herbes.*

CIMG6295

L’heure du goûter s’approche et nous voila tous et toutes assises à table pour partager ce moment.

CIMG6302

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *