Rien ne vient de rien

« Ex nihilo nihil fit »

« Rien ne vient de rien »; c’est avec une telle formulation, qui tient en 5 mots (4 en latin) , que Lucrèce (96- 54 avant JC) a jeté les bases scientifiques , pragmatiques et morales du matérialisme.

La Pédagogie sociale, comme pédagogie matérialiste, conjugue et décline aussi cette courte maxime.

« Rien ne vient de rien » et en effet le « rien » ou le « presque rien » ne produisent pas grand chose. Tant de dispositifs énormes, d’usines à gaz, d’institutions séculaires échouent à éradiquer les difficultés qu’ils sont censés traiter ou prévenir et qu’ils créent souvent. Tant d’énergie parfois, de moyens souvent… pour « rien ».Les institutions auront beau mobiliser toutes les ressources, se convertir aux pratiques les plus autoritaire et sécuritaires; elles butteront toujours sur la même réalité: si elles ne produisent pas de promotion personnelle, collective sociale ou sanitaire, … Si rien de vient d’elles, elles ne sont rien.

IMG_9247

Qui ose se poser encore ces questions qui donnent le vertige?

« Rien ne vient de rien », en Pédagogie Sociale, car nous ne venons jamais les mains vides; nous comptons sur nos matériels, nos outils. Ce n’est pas chez nous que l’on se contente de « travailler les liens » « la relation » ou la confiance ». Chez nous, nous l’avons souvent dit, on travaille c’est tout!

« Rien ne vient de rien » pour nous, car notre action s’inscrit dans un contexte , un territoire , des situations, et une histoire. Nous n’ajoutons pas de l’inédit ou de l’inouï; nous n’apportons pas de la culture là où il n’y en aurait pas; nous laissons ce genre de supercherie à ceux qui croient encore en l’école de Jules Ferry. Nous n’apportons pas de l’éducation là où elle fait défaut; nous n’apportons pas la civilisation en barbarie, pas plus que la raison chez les fous. Au contraire de tout cela , nous nous installons à même le sol et nous jardinons ce qui y pousse.

« Rien ne vient de rien », car notre travail porte ses fruits et que ces fruits n’existeraient pas sans lui . C’est par notre travail que nous voyons les parcours changer, les destins se transformer, les groupes et les territoires, se métamorphoser.  Tel qu’on a connu petit sur un atelier de rue devient aujourd’hui le jeune service civique prometteur; tel autre échappe à un destin trop vite tracé et introduit du nouveau dans l’histoire familiale. Tel sans famille en retrouve une parmi notre groupe.  Les espaces où se dressent nos ateliers de rue, s’animent et reviennent à la vie alors qu’ils étaient déserts et évités. Beaucoup de gens se parlent qui ne se parlaient plus ou qui ne seraient ni rencontrés , ni parlés, sans nos ateliers. Celui qui a quitté l’école , à tort ou à avec ses raisons, continue d’apprendre malgré tout. Et tel qui y reste, complète sa formation parmi nous.

Et surtout…

« Rien ne viendra de rien », car les bonnes intentions et les déclarations politiques ne mènent nulle part. Il n’est bonne pensée qui ne soit stérile. Cela ne sert à rien de prétendre promouvoir l’égalité, la laïcité, l’autonomie, l’initiative ou la sécurité , si vous ne commencez pas ici tout de suite et avec les gens qui sont là DE MANIERE INCONDITIONNELLE.

En Pédagogie sociale, nous prenons la mesure de l’inanité de la pédagogie de projet , des objectifs généraux et généreux. « Rien ne viendra de rien »; si vous voulez les rendre autonomes ces enfants, laissez les libres ici et maintenant. Rien ne viendra de rien: si vous voulez une société possible, commencez ici et à présent à bâtir une communauté de tous et par tous.

Ainsi c’est la matière et non l’idée,  qui est l’objet même de tout travail éducatif. C’est sa transformation qui en est l’enjeu. C’est la confrontation avec elle qui en fait un métier.

« Rien de rien ne m’illusionne ;
C’est rire aux parents qu’au soleil ;
Mais moi je ne veux rire à rien,
Et libre soit cette infortune. » Arthur Rimbaud, Poésies

DIMANCHE

Dimanche au Jardin

Aujourd’hui, nous sommes allés chercher Mamie Zohra qui a préparé un couscous. Puis, nous avions donné rendez-vous au reste du groupe devant le carrefour afin d’aller tous ensemble au jardin.

Une fois arrivés au jardin, nous préparons le feu pour faire cuire les merguez. En parallèle, les mamans et les enfants préparent la table.

IMG_2615

Nous passons à table dans une ambiance chaleureuse. Nous remercions les mamans pour les bons plats qu’elles nous ont préparé : le couscous et tiep.

Lorsque nous avons terminé de débarrasser la table nous passons au travail : LE JARDINAGE.

IMG_9247

Un grand travail de désherbage nous attend ! Nous avons quand même quelques récoltes : des haricots verts, des tomates, des courgettes et du persil. Nous avons arraché tous les pieds de tomates secs.

IMG_9251

Nous avons passé une excellente journée avec un soleil très présent ce qui nous a réchauffer car la fraîcheur parmi nous.

IMG_2618

SAMEDI

Atelier de la Villa Saint-Martin

Aujourd’hui, Laura, Simena, Sandra, Marion, Andrei et Inès partent tous pour animer les ateliers de la Villa-Saint-Martin. Avant même d’être garé, des enfants nous accueillent sous un soleil capricieux…

Les ateliers se mettent vite en place : directement les enfants se regroupent presque tous autour de l’atelier jeux de société géré par Sandra. Croc carotte, tout nouveau jeu, rencontre un grand succès. Andrei joue au puissance 4, Laura discute avec les maman lorsque la pluie nous surprend.

20161001_155318

Mais comme rien n’arrête les Robinsons, on s’abrite sous un arbre avec les enfants, même si certains courageux continuent  de jouer au ballon. Une petite poignée d’enfants  rentrent chez eux, mais la plupart reste avec nous.

20161001_150050

Après quelques minutes, un beau soleil chasse la pluie. La persévérance paye toujours ! Pour se réchauffer, Inès propose de faire un jeu  où il faut courir : les enfants se mettent d’accord sur l’épervier. L’atelier petite-enfance, animé par Marion, rassemble surtout les filles et les jeux de société continuent de plaire.

20161001_155203

A 16h, c’est l’heure du goûter.  Les enfants sont contents, ils ont bien joué, bien goûté et la pluie nous a fourni la dose d’aventure.

Atelier d’Epinay

Nous sommes allés à Epinay sur orge toutes pour la première fois (sauf Lorelei). Certaines ont eu le sentiment de ne pas être bien accueillies.

IMG_2592

Première partie : Jeu de groupe pour apprendre les fruits en français puis jeu de la tomate. Nous avions des pré-ados et des enfants.

IMG_2601

Deuxième partie (la pluie nous a chassés et nous avons dû aller à l’intérieur) : différents ateliers dont petite enfance, peinture et atelier créatif de perles. Ainsi que des coloriages d’apprentissage. Les enfants ont beaucoup adhéré aux perles lettres mais pas aux petites. La peinture s’est bien passée mais la différence d’âge entre les enfants peut poser problème.

IMG_2602

IMG_2600

VENDREDI

Soirée Conviviale

IMG_2505

Vendredi a été une soirée conviviale pas comme les autres que nous avons vécue: émotions partagées, ambiance particulière, de la joie et des larmes. De la fête et du bruit.

IMG_2506

Nous avions préparé un diaporama en hommage à Jean-Jacques, qui nous a quitté il y a maintenant 1 an.

C’est un instant de grande émotion pour nos adhérent les plus anciens qui ont eu la chance de connaitre ce pilier de l’association qui a beaucoup œuvré pour notre jardin.

Jean-Jacques fait partie de l’histoire de notre association; en regardant toutes ces photos, nous n’avons pas vu que lui: nous sommes tous vus avec lui et avons pu mesurer comment nos vies étaient liées.

img_9237

Nous projetons ensuite le film de Jean-Pierre et Lily Franey « Enfance Invisible »  qui montrent le quotidien des familles Robinsons en bidonvilles, ainsi que le travail de l’association dans leurs lieux de vie.

Ensuite comme d’habitude place à la fête, nous dansons sur les rythmes désormais légendaires venue de Roumanie, France et d’Afrique, qui font toute la culture de fête de l’association.

IMG_2509

Atelier de la Rocade

Aujourd’hui, nous avons prévu un atelier cuisine, un atelier jeux de société et un atelier petite enfance.

Malheureusement la pluie était de la partie, mais cela n’a pas empêché une quinzaine d’enfants d’être présents sur l’atelier.

Laura a proposé un gâteau à la carotte. Les enfants étaient étonnés et impatients de goûter ce qu’ils cuisinaient.

C’est une journée « spéciale  carotte » car l’atelier jeux de société à jouer à « Croque Carotte ». Les enfants ont beaucoup aimé et voulaient rejouer !

Sur la petite enfance, ceux sont les grands qui ont voulu jouer aux Lego.

Nous avons goûté sous la tente LE fameux gâteau aux carottes qui était à la grande surprise de beaucoup délicieux !

Atelier de Bondoufle

Nous sommes  allés à Bondoufle, pour partager  des activités avec les enfants.

Il y avait un atelier classe, la petite enfance, du coloriage ainsi que de la musique.

L’atelier classe a eu beaucoup de succès. Des exercices de français et de maths ont été proposés.

L’atelier petite enfance s’est bien déroulé.

L’atelier coloriage a été très apprécié par les enfants, qui se sont amusés à découper les personnages et à nommer les différents membres corporels de ceux-ci.

Les enfants étaient enthousiastes. Ils chantaient et dansaient au rythme du piano.

Nous avons fini par la distribution du goûter.

JEUDI

Atelier du Skate Park

Nous sommes arrivés sur le Skate Park à la sortie d’école des enfants. Quatre différents ateliers ont été mis en place : créatif avec des perles, petite enfance, jeux de société avec un Uno et un grand jeu avec du football.

Dans chaque atelier tout s’est bien passé et les enfants y ont très bien adhéré. Néanmoins nous avons pu remarquer qu’il n’y avait pas assez de jeux pour la petite enfance (les mamans pourraient ainsi se joindre à leurs enfants), que des perles plus grosses pourraient être amenées (cela conviendrait plus aux tout petits qui en ont renversé). Au foot les enfants se sont beaucoup dépensés dans la bonne humeur. Des interviews pour la radio ont également été faites auprès des enfants ou de leurs parents.

Atelier de Massy

Nous arrivons un peu en avance sur le terrain de Massy. On avait prévu de jouer au échec mais un vent fort souffle et l’on pressent que toutes les pièces risquent de s’envoler du coup on préfère ne sortir que le puissance 4 qui est plus stable. On installe un grand atelier de petite enfance, et Iasmina et Alison continue leur atelier de construction d’un village imaginaire. Simena et Sandra s’installent juste à côté pour un atelier coloriage et jeux de société. Le puissance 4 fait fureur et les parties s’enchainent, c’est décidément Maroua la championne puisqu’elle a battue presque tout le monde !  On lance un foot en milieu d’atelier, puis une sardine juste avant de ranger. On se rassemble pour discuter de l’atelier pendant l’assemblée des présents, puis on prend le gouter et on se dit à bientôt !

Potager des Robinsons

Pour ce dernier atelier au jardin de septembre, les enfants comme les adultes ont été ravis de revenir dans leur jardin, ce lieu qui qu’ils ont créé et entretenu de leurs mains.
Un groupe s’est occupé de désherber une partie de terrain à côté des poireaux, tandis qu’un autre groupe s’occupait de montrer ce magnifique endroit à notre hôte du jour Mme. WEISS Lorraine, qui est la responsable agriculture de l’intercommunalité.

Elle fût ravie de voir ce travail entre jeunes et moins jeunes prendre vie grâce à nous tous.

Une fois le travail accompli et quelques branches de persil plat et de piments ramassés, nous avons pris tous ensemble le goûter accompagné de quelques rayons de soleil qui se sont montrés en fin d’après-midi.

A bientôt

MERCREDI

Atelier de Bondoufle

Aujourd’hui, nous sommes allés sur le terrain des gitans qui se trouve juste à côté. Notre objectif étant de faire des jeux collectifs tous ensemble.

Nous avons commencé par une présentation de chacun. Puis, nous avons fait le jeu du béret, c’est un jeu de compétition nouveau pour les enfants. Nous avons proposé aux enfants des familles gitanes de se joindre à nous pour jouer. Ils ont accepté et ont apprécié.

Ensuite, nous avons divisé le groupe en 3 petits groupes composés de 3-4 adultes. Dans chaque groupe, les enfants proposaient des jeux tels que 1 2 3 soleil, le facteur n’est pas passé, tic-tac boom, le chat et colin-maillard.

Tous ensemble, nous avons terminé par un goûter ensoleillé.

Potager des Robinsons

Nous nous sommes rendus au Jardin avec les enfants.

Ils se sont bien amusés. Le soleil était au rendez-vous et étaient très contents de sortir un peu du camp. On a pu ramasser des noix, des tomates et arroser les plantes.

Pour finir nous avons pris le goûter tous ensembles.

MARDI

Atelier de FLE

Nous avons commencé le premier atelier par une mise en condition pour commander dans une boulangerie. Ensuite à la pharmacie pour apprendre comment demander ce que l’on veut (dire bonjour, s’il vous plaît …).

Avec des jouets en plastiques pour enfants nous apprenons le vocabulaire des fruits et légumes.

Tout le monde a aimé et la prochaine fois nous donnerons aux participantes une feuille avec les noms des fruits/légumes et leur photo. Nous essaierons également de faire une mise en condition des mamans qui vont à l’école de leur enfant.

Les mamans étaient heureuses d’apprendre le nom des aliments qu’elles mangeaient mais qu’elles ne connaissaient pas.

 

 

 

1 pensée sur “Rien ne vient de rien”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *