Ils détruisent, nous bâtissons

exodus
C’est étonnant comme le fait d’enfermer un problème dans une personne, dans un groupe, d’éloigner ce problème, de l’éparpiller, de le diluer dans  le temps, peut laisser croire qu’on l’a réglé.

Et c’est ainsi que nous avançons tous avec des objectifs triomphants et positifs. Nous ne fabriquons pas des sans abri  nous kes hébergeons; nous ne sommes pas submergés par le Chômage, nous créons des parcours d’emploi.  A l’école, nous ne somme spas confrontés à l’exclusion, mais à la démission des élèves et à leur  décrochage… Et d’ailleurs il n’y a plus d’échec scolaire, il y a que de la réussite éducative.

Au quartier, il n’y a plus ces familles avec toutes un membre en prison, menacées elles aussi d’expulsion locatives, surendettées, ces jeunes sans  réelles perspectives, il y  a de la « cohésion sociale » , des Forums de Compétence… et du développement durable.

Quand assimilerons nous ce qui était être la base de toute action éducative et sociale, à savoir qu’on n’insère pas les gens, en expulsant ou détruisant leur habitat; qu’on ne sociale personne en commençant par l’éloigner, qu’on n’éduque pas un jeune par la sanction et la prison,,  qu’on ne crée ni travail, ni valeur en s’en remettant au aux marchés pour le faire.

Nous ne pouvons plus entendre, davantage, de cette petite musique, que les choses et les gens se répareront d’eux mêmes , hors de notre portée, et que les fléaux sociaux seraient autre chose que la somme des petites démissions du quotidien.

rombinson

Non tout cela commence à présent, et dans ce lieu,  ou ne sera pas fait: faire société, éduquer à la confiance et non à la peur, donner une place à chacun, revaloriser le travail , les productions économiques, l’autonomie des territoires.

A Intermèdes Robinson, nous avons pris l’option depuis longtemps d’aborder les problèmes ici et maintenant, de faire avec ceux qui sont là, de créer ensemble une meilleure réalité sociale.

caragraph

Ce n’est pas la facilité, …  c’est juste nécessaire.

Dimanche :

Aujourd’hui, nous sommes en petit comité mais le programme est chargé. Arrivé au jardin, nous retroussons nos manches et nous nous mettons au travail. Les enfants commencent par préparer le repas. Ensuite ils vont arroser les plantes avec jean jacques, et installer du BRF autour de la menthe.

IMG_3814

Pendant ce temps les saucisses ont cuit, c’est leur du repas avec comme dessert : des fraises sucrés. Une fois bien reput, pas de sieste pour nos braves travailleurs.  Semi de radis sur la parcelle extérieur, semi de salade dans la serre, semi de tomate, concombre, courgette dans les godets.

IMG_3812                                                     IMG_3807

Nous avons ensuite arrosé toutes ces graines afin quelles nous apportent de nombreux légumes pendant la période de récolte.

IMG_3826

15h00 arrive, nous rangeons le jardin et allons regarder un spectacle en cour d’élaboration proposé par Animakt. Danse et acrobatie en plein air.

SAMEDI :

La Villa St Martin :

Encore un super atelier à la Villa Saint Martin ! C’est avec l’aide des enfants que nous avons installé l’atelier du jour.  Une fois tout le matériel installé, différents ateliers se sont mis en place (cuisine, jeux dans les tentes, musique, lecture et foot). Une chasse aux œufs étaient également organisée à l’initiative de Zora, une habitante du quartier et bénévole de la structure.  L’équipe d’animation a « joué un tour » aux enfants en leur faisant croire que les œufs étaient cachés dans le skate parc.

P1020958

Cette entourloupe servait surtout à ce que les enfants ne voient pas Garance et Aline cacher les œufs sur l’atelier de rue. Une fois les enfants bien épuisés, la frustration commençait à se faire ressentir. Souad leur a finalement dit que les œufs étaient en fait cachés sur l’atelier de rue. C’est à ce moment là que les enfants ont accouru pour chercher tous les œufs. Une fois que les chocolats étaient tous trouvés et  rassemblés en un seul sac, les ateliers de rue ont repris leurs cours. Beaucoup de monde à l’atelier cuisine. La recette du ‘pain perdu’ a plu à beaucoup de jeunes (une dizaine).

P1020945

Dans une tente le « devine-tête » à toujours autant de succès. 4 filles n’ont pas bougé de la tente de tout l’après midi. Dans la tente ‘petite enfance’ Maria et Ramona s’occupés des différents jeux.

P1030046

 

Aline et Garance ont pris le conseil de quartier en mains. Les sujets abordés ont été le jardin du dimanche et le carnaval de Longjumeau.. Les enfants se sont particulièrement bien amusés sur la chasse aux œufs et au moment de faire la cuisine beaucoup d’entre eux nous ont rejoins ! Nous avons ensuite rassemblé sur le tapis afin de prendre le goûter. C’est à ce moment que nous avons partagé les œufs en chocolat, tout en dégustant de bonnes tartines de pain à la confiture préparé par les enfants.

P1030067

Corinne nous a gentiment apporté un paquet de gâteaux que nous avons distribué et mangé ensemble pendant ce temps. Il est déjà l’heure de ranger ! Une fois de plus les enfants se sont volontiers  prêter à  cette mission.  Il est déjà l’heure de se quitter, mais nous nous retrouverons samedi prochain pour un nouvel épisode !

Au carnaval de Saulx:

C’est parti!! Un groupe de Robinsons s’envole vers Saulx-les-Chartreux pour participer pour le carnaval pour la quatrième année consécutive

IMG_3613                                                    IMG_3745

En effet, notre groupe à répété une petite dizaine de fois des rythmes musicaux appuyés par des instruments formant une batukada: caisses claires, Surdo et cloches, entre autres vont faire vibrer les rues de Saulx. Tous étaient impatients de pouvoir monter en public leurs talents musicaux.

IMG_3708

Sous la houlette de Philippe nous démarrons alors le défilé, sous les confettis et les percussions. Nous nous retrouvons entre plusieurs chars où toutes les générations et les styles artistiques se retrouvent  batucada, pom-pom girls, orchestres à cuivres…

IMG_3741

 

Un beau méli-mélo de musiques, de danses, et de jongles se mélangent.

 

 

Nous terminons la journée par une démonstration de notre batukada devant un parterre de spectateurs venus assister au défilé.

IMG_3772

Enfin, nous sommes invités par l’équipe d’Animakt à partager un goûter dans leurs locaux.

IMG_3758

 

VENDREDI

Au jardin du quartier :

 Aujourd’hui, étant donné que  l’atelier du jardin de Chilly est terminé nous allons jardiner à la Villa St Martin mais une présence manque. Jean Jacques, un pilier de l’atelier. Après l’avoir attendu 10 minutes nous nous sommes dirigés vers le camion afin de prendre les outils nécessaires au jardinage. Dés les 1ères minutes, des efforts étaient à fournir pour transporter le terreau. Une fois arrivés sur le chantier nous nous sommes rendu compte de la dureté de la terre due au froid.

P1020914

Une petite baisse de motivation s’est fait ressentir par les participants, mais heureusement ce n’était que passager. Comme dit Franck : « Le fait de rigoler me motive ».  Une fois  les mains dans la terre chacun s’activait à sa tache (retourner la terre, enlever les mottes de terre, ratisser, mettre le terreau…) Le froid ainsi que le vent était de la partie. Après 1h30 d’effort, une collation s’imposait ! Ce moment est toujours autant agréable. Mais l’effort n’était pas terminer !! Il restait les mottes de terre à ramener dans le camion ainsi que les outils.

P1020918                                                        P1020911

Et là une problématique a réapparu : Comment ranger les outils ? Ce n’est qu’après 5 minutes de débats et d’essais que nous avons réussi à trouver LA façon de ranger les outils ainsi que la brouette et les mauvaises herbes. Voilà une bonne après midi passée dans l’effort mais nous sommes arrivés au bout de ce que nous voulions faire. Il ne reste maintenant plus qu’à planter de la menthe ainsi que différentes plantes aromatiques, sans oublier des fleurs !

P1020935

 

La Rocade

Les ateliers proposés aujourd’hui sont d’ordres créatifs ! Il y’a d’un coté la confections de très jolie masque avec des craies grasses prévu pour le  carnaval de dimanche  qui aura lieu à Longjumeau .

IMG_3599

Un peu plus tard, les enfants vont peindre des  « dazibaos » avec des bombes. Ces dazibaos seront ensuite affichés dans le quartier avec des annonces ou des informations  concernant les activités de l’association.

IMG_3597                              IMG_3595

 

Les enfants ont « bombés » comme des chefs et le rendu est vraiment superbe !

IMG_3585

L’atelier est passé très vite et voila déjà le moment de ranger puis de goûter.

IMG_3569

JEUDI

Wissous :

Il y a eu beaucoup d’enfants aujourd’hui à Wissous. Nous avons directement installé les grandes et les petites tables à côtés pour pouvoir commencer les ateliers  périscolaires préparé avec attention par Ramona. Souad et Ramona ont donc accompagné les enfants dans cet atelier, chaque enfant a eu un cahier qu’il a personnalisé, ils pourront ainsi y mettre leurs coloriages et travaux périscolaires pour mieux constater leur progrès.

IMG_3506

Il y a eu aussi, un tapis petit enfance avec Sami qui touchait tout les objets avec ses petites mains, et les mordait avec ses petites dents.

IMG_3448                                          IMG_3456

Roberto nous a préparé un vrai buffet très réussi, se qui n’est pas resté inaperçu par le petit Sami qui a voulu tout manger !

IMG_3436

Madalin c’est mis un peu plus loin pour faire du foot avec des enfants et des grands, ils sont joués au « taureau » et ça rigolait bien.

 

 

Un papa et son petit sont arrivés vers la fin avec des gans de boxe et un sac de frappe, nous nous sommes alors lancer sur une quatrième activité avec les conseils de Pierre et du Papa, mais attention à ne pas viser les bijoux de famille !

IMG_3494

Le rangement a été efficace, le goûté à été un peu agité mais les enfants ont bien mangé.

IMG_3460

Jardin de Saulx :

Aujourd’hui nous sommes allés au jardin de Saulx avec un groupe de 4 participants + 2 accompagnateurs sans oublier les 2 chiens de Jessica. Pour mon 1er atelier jardin, les participants ainsi que Corentin m’ont montré les différentes plantations ainsi que le fonctionnement du jardin.

IMG_7560

Nous nous sommes mis au travail dés la fin de ces explications. Un groupe était chargé de déplacer le terreau livré hier avec les brouettes (x2), ce qui leur a pris tout l’après midi tandis qu’un autre groupe devait commencer à retourner une parcelle de terrain pour y planter la menthe. Ce chantier s’est déroulé très rapidement et Corentin a pu planter les 5 pieds de menthe dans la foulée.

IMG_3167                                                      IMG_5354

Tandis que le groupe n’avait pas terminé de déplacer le terreau, Eric et Corentin ont arrosés les différentes plantations du jardin (menthe, thym…).

IMG_8320

Etant donné qu’il a commencé à pleuvoir, nous nous sommes tous abrités sous la serre afin de partager un bon moment après l’effort.

IMG_0894

Nous avons pris le goûter en énonçant les endroits de la serre qui avait besoin d’être bricoler. Nous avons tous passé un agréable moment, tous content du travail effectué. Nous avons tous été efficace malgré le froid, la pénibilité du travail et la pluie.

Skatepark :

C’est sous un temps hivernal que nous partons en atelier. De la neige fondue, nous tombe dessus et le vent qui s’est levé n’arrange pas les choses. Les irréductibles sont pourtant là : Corinne et Rachida, les mamans, Thimoté, Eloïse, Sofiane, Zinedine, sarah, les enfants.

P1020889

Les tapis  et les caisses, à peine sorties sont rangés car inutilisable sous la pluie. On préférera jouer au ballon ou taper dans le punching-ball. Rachida s’en donne à cœur joie !

P1020893                                                          P1020898

Des grandes, qui sortent du collège, nous rejoignent pour donner quelques coups de poing aussi.

Malgré le froid, personne ne veut prendre de boissons chaudes, incroyable !

P1020887

Croix-Breton :

C’est avec plaisir que nous retrouvons nos petits habitué de l’atelier de La Croix Breton, et ce, malgré la pluie qui elle aussi est bien présente pour nous accueillir ! Après s’être installé tant bien que mal sur les tapis, nous entamons une partie de Mikado géant, avec Sarah et Iman. Ce jeu remporte un franc succès ces derniers temps et nous devenons de vrais expert !

IMG_3539                                                      IMG_3554

S’en suit une Tomate revisité par les enfants, afin de bouger un peu et se réchauffer. Nous avons ensuite fait une partie de cache-cache en équipe ! Nous avons beaucoup ri voyant les quelques cascades réalisé par certains à cause de la pluie !

IMG_3555

Il est déjà temps de prendre le goûter. Iman toujours très volontaire s’applique et s’occupe très bien de ses camarades.  Nous nous disons au revoir, et promettons avec Madalin d’être présent au prochain rendez-vous !

IMG_3565

MERCREDI

Jardin de Saulx :

Aujourd’hui nous nous rendons en petit groupe au terrain de l’équerre. On débute par des plantations. Nous nous servons des plantes récupérées au potager de Chilly-Mazarin.

Il s’agit d’une rhubarbe, de fenouils, de la ciboulette, et nous planterons la menthe le lendemain. Ainsi nous augmentons la production de plantes aromatiques à Saulx-les-Chartreux.

IMG_3407

Nous continuons également de couper du bois, nous constituons ainsi une importante réserve en prévision des nombreux barbecues du dimanche.

IMG_3409

Nous recevons une livraison de terreau cet après-midi, le camion benne passant à peine par le portail du terrain. Nous l’utiliserons pour nos semis qui vont commencer prochainement.

 IMG_3416                                                          IMG_3417

 

Ludothèque/parc Nativelle : 

Nous avons un bon petit groupe de Six personnes pour aller à la ludothèque aujourd’hui, les enfants sont motivés et veulent faire un jeu en commun, malheureusement « la bonne paye » a été empreinté. Nous demandons alors à la ludothécaire de nous proposer un bon jeu  pour jouer tous ensemble, c’est alors « la chasse aux monstres » qui a été décidé, un bon jeu pour faire travailler la mémoire.

IMG_3060                                                           IMG_2900

Ensuite nous nous divisons en deux groupes, l’un joue au « Monopoly » et l’autre au « Service compris » nous nous sommes beaucoup amusés, nous ne voulions même plus nous arrêter.

IMG_6317

Mais l’heure étant, nous sortons au parc Nativelle pour prendre le goûter, avant de jouer à un jeu de ballon, le « taureau », pour les garçons. Les filles et Maxime court un peu partout et se sont bien dépensés.

MARDI

Ris :

Encore une journée difficile pour Robinson, nous allons sur le camp de Ris pour la dernière fois. Celui-ci sera expulsé demain, mercredi 3 Avril au matin. Des enfants viennent nous accueillir à l’extérieur pour nous aider à prendre le matériel.

Souad commence à aller voir des gens pour essayer des prendre les numéros afin de garder contact. En traversant le camp, Ramona se fait arrêter par des familles qui lui posent des questions sur l’expulsion.

Pendant ce temps, les enfants amènent Pierre à la place centrale pour commencer les ateliers. On peut voir une réunion qui s’y déroule avec les gens du Pérou, des étudiants journalistes, des personnes d’Emmaüs…. Nous nous installons à côté d’eux, les enfants commencent à sortir les poupées, la dinette, les puzzles, les livres et les jeux de société.

Pierre commence un domino avec des images, puis avec les cartes du « devine tête » nous échangeons des mots en roumain puis en français. Un peu plus tard les enfants feront des dessins, reprendrons le « devine tête » avec les explications de Ramona qui est beaucoup sollicité par les partenaires et les journalistes pour traduire. Nous feuilletons également un livre où il faut  trouver des personnages cachés, les enfants sont très concentrés et s’amusent beaucoup malgré la tension qui règne.

A la fin de l’atelier les enfants nous aident à ranger pour ensuite prendre le goûter, nous nous installons sur des chaises en cercle, les enfants se régalent et en redemande, nous avons distribué tout les fruits sec et à la fin, des jeunes ont balayés la salle.

Au moment de partir, on nous prévient qu’une réunion va commencer avec Sébastien Thierry. Nous décidons alors de rester, mais en attendant, les enfants sont bien contente de pouvoir jouer encore avec nous, Des adultes commencent à faire de la musique en tapant sur des planches en bois et avec un accordéon, au même moment des policiers entrent dans le camp, nous marchons alors nombreux vers eux sans interrompre la musique, ceux là s’empresserons de partir et dans cette ambiance folklorique, nous les accompagnons gentiment vers la sortie, les enfants et les adultes rigolent, on peut ressentir une grande force en eux, un esprit de solidarité très puissant.

 KroniKs de Grenoble

 

Dans mes valises de rue je dispose pleins de nouveaux costumes et des jeux de constructions.
Quelques filles s’emparent de dessins sérigraphiés et ainsi se créer de magnifiques coloriages. Enrick se charge avec les apprentis jardiniers de planter de l’ail, de la salade. Le printemps est là pour ce mercredi et nous le montre bien car nos fleurs poussent.
Je suis toujours autant contente de faire connaissance avec de nouvelles personne. Notre atelier est vraiment intergénérationnel et c’est beau à voir.
Nous nous installons confortablement pour le goûter.

 

Une réflexion sur « Ils détruisent, nous bâtissons »

  1. Bonjour
    J’ai lu votre article « un procès pour dénoncer les violences faites aux enfants roms ».
    Je souhaite participer à ce procès pour y apporter mon témoignage. En effet depuis maintenant plus d’un an j’héberge une famille rom avec 5 enfants depuis que le petit Samuel est né. Les enfants vont à l’école, parlent parfaitement français, romané et pour les plus grands aussi l’italien. Leurs parents ont usé, en vain, de tous les recours pour obtenir leur régularisation et donc le droit de travailler et d’avoir un logement. En 2015, le conseil général de mon département va cesser de leur verser les 300 euros mensuels avec lesquels ils vivent jusqu’à présent. Aucun avenir donc pour cette famille sinon à continuer de vivre chez moi qui n’ai plus les moyens de payer leurs charges et n’aurai pas les moyens de subvenir aux besoins d’une famille de sept personnes.( je fis partie des nombreux précaires et suis moi même largement en dessous du seuil de pauvreté) Les renvoyer « à la rue » avec rien de plus ni de mieux que lorsqu’ils sont arrivés chez moi… Impossible sinon pour nier le magnifique chemin parcouru par ces enfants, leur confiance en eux, en moi, tout ce qu’ils ont entendu de positif, tous les liens noué avec ma famille, mes amis et avec leurs amis du village. Je veux témoigner de ce qu’ils sont, de leur droit à être heureux, à se sentir chez eux quelque part ( ce ne peut être éternellement chez moi ) à voir leur père travailler, à voir leur ère sereine.
    La convention des droits de l’enfant, ratifiée par la France est bafouée chaque jour au regard du sort de paria imposé aux enfants Roms. En tant que française, en tant que mère, en tant que grand-mère j’en suis honteuse, honteuse aussi devant ces enfants riches d’un fabuleux potentiel que j’ai vu s’épanouir au fil des jours d’avouer que mon pays n’a rien d’autre à leur proposer que l’exclusion et la misère.
    Merci de m’informer concrètement des démarches à faire pour participer à ce procès, je ne les ai pas trouvé sur votre site ! Bien cordialement ! Emma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *