Allier le fiable et le faible

Marier le fiable et le faible (proverbe dyslexique)

Tout dans notre société concourt à diviser et cloisonner ce qui est fiable et ce qui est fragile. La fiabilité est du côté de la technologie, de la réussite, de l’aisance , des moyens. Elle est l’apanage de ceux qui entreprennent , « réussissent » (à ce qu’on nous dit),

Elle est la norme de ceux qui planifient leur vie, leurs études, leurs parcours, leurs temps et leurs contacts.

SAM_5229

 

Et puis il y a les autres, ceux qui sont cantonnés dans le rayon « fragile ». Ceux qui ne peuvent rien planifier car il survient toujours des imprévus dans leur vie bricolée au jour le jour.

Il y a ceux dont la richesse est justement la fragilité et qui pour cette raison ont été remisés dans des périphéries, des impasses , des zones d’attente . Pour ceux là, tout recours est couteux Dépourvus de moyens ? ils inventent chaque jour mille solutions aux problèmes de la vie. En retard sur la productivité? , ils inventent les clefs de la socialité de demain. Accusés d’être coûteux pour la société, ils créent une autre vision de la valeur et de la richesse qui tient compte du soin, du social, et la connaissance de leur environnement proche.

La fiabilité, sans le recours de toute fragilité aide à réaliser ses objectifs mais ne crée rien par elle même. La fragilité, privée de tout accès à ce qui dure, donne de  la confiance et de la sécurité,  se trouve cantonnée dans tout ce qui est déconsidéré .

La Pédagogie sociale permet cette  rencontre improbable entre ce qui est fiable et ce qui est faible (fragile) .  La base même de nos interventions consiste à apporter la sécurité de la fiabilité à tout ce qui est fragile.

Nos ateliers, nos chantiers, nos « groupes de base et de vie » sont fiables et nous employons une énergie colossale pour affronter les mille empêchements  de notre condition urbaine et sociale.

Dès lors, sur cette base solide, nos ateliers produisent de mille feux, dans tous les sens: cuisine, danse, graph, peinture, chant, émission de radio, projets de tenture.

La rigueur et l’audace

On oppose souvent en éducation  ce qui serait innovant, audacieux et ce qui serait méthodique et appliqué.  On ne se rend pas souvent compte que c’est avec une telle conception des choses qu’on décourage l’innovation, comme la créativité , renvoyées au rayon de la fantaisie et de ce qui n’est pas réellement sérieux.

En Pédagogie Freinet, justement nous savons qu’une discipline élaborée au sein même du groupe qui prend des initiatives est justement ce qui permet la créativité et d’avoir un impact sur la réalité.

Dimanche :

Sept personnes nous attendent au point de RDV habituel, nous serons donc neuf à aller au jardin ce dimanche

A notre arrivée, les mamans posent leurs affaires et commencent à allumer deux feux pour préparer respectivement un couscous et des bricks, le tout à la mode tunisienne ! De son côté, Jean-Jacques s’affaire déjà à désherber, imité par Ferréol et tous les enfants.

DSCN1658

Le repas est prêt et tout le monde s’installe autour de la table sous le prunier pour déguster les délicieux mets confectionnés par « Zohra 1 », « Zohra 2 » et Mounira, et Nicolae qui a préparé une salade excellente.

DSCN1645

Puis, nous nous remettons à désherber et ne voyons pas le temps passer. Il est bientôt l’heure de partir et nous n’avons encore rien récolter ! Deux groupes se forment alors : un pour les patates et l’autre pour les courgettes.

DSCN1682DSCN1671

Il est temps de se quitter et de rentrer à Longjumeau où nous nous séparons en se disant à la semaine prochaine !

DSCN1649

 

Samedi :

VSM :

Même si peu de personnes étaient présentes en début d’atelier, les personnes sont arrivées progressivement . Jessica et Melissa ont appris les règles de la bataille corse.

DSCN1598

Dabi, Jessica et Donya joué au huit américain et ont expliqué les règles à Gaby de passage dans notre belle région.

DSCN1623

Nesrine et Soazic sont allées chercher des enfants dans le quartier et ont en ramené cinq qui ont pu découvrir l’association.  Le conseil de quartier a permis à des jeunes comme Mohamed de proposer ses idées comme une envie de faire des pizzas, de faire du vélo.

DSCN1622

Après un bon goûter, nous nous sommes quittés avec le sourire et comme le dirait les bretons, comme Soazic de passage, « Kénavo  » !

DSCN1643

Jeudi :

Skate-Park

Aujourd’hui nous sommes trois  : Laura, Leïla et Ferréol, respectivement installés à la petite enfance, aux coloriages et aux jeux de sociétés. Mais le début d’atelier est calme car seuls trois enfants sont présents.

DSCN1549

Alors que la petite  Nesrine joue la maman tyrannique avec sa fille Laura (…), et donne des consignes à Ferréol pour exécuter un coloriage, Leïla et un petit groupe vont jouer au skate-park.

DSCN1551

Petit à petit, les enfants arrivent au compte-goutte. Nous retrouvons des visages connus, et découvrons avec plaisir de nouvelles frimousses !

Les garçons déballent le croque-carotte et les filles le Mirogolo, alors que les tout petits s’installent à table autour de la dînette.

DSCN1565

Puis on range les caisses et on sors le goûter : quatre-quart et confiture, grenadine et citronnade, et les fruits secs. Et on ne trie pas les fruits secs !!

DSCN1594

Le ciel se couvre et le vent se lève, il est temps pour nous d’en faire de même et de rentrer au local !

Jardin

Le ciel s’ouvre et le soleil casse le bloc de nuages et nous enchante avec ses rayons de soleil pour qu’on puisse travailler et mettre en valeur nos savoir faire pour renouveler notre table à manger ,et avec , Melissa, Jessica , Téo et  Jean Jacques on se met en route pour arriver au jardin !

SAM_8468

De notre arrivée nous nous sommes mis en route pour commencer le travail au jardin et de réparer les dégâts au jardin .

 

SAM_8485On fait deux groupes de travail avec Jessica , Melissa et  Jean  Jacques qui s’occupe de cueillir la rhubarbe , les noisettes, et les prunes , car cependant Téo et moi on à commencer à  faire une nouvelle table et la finir .

SAM_8481

Le temps passe vite mais nous on travaille plus vite que lui et nous y voila à la fin de l’atelier et on s’assoit tous autour de la table pour notre goûter car nous nous sommes bien débrouillés !!!

SAM_8469

A la prochaine !!!

Mercredi et jeudi avec l’OMP à Palaiseau (projet Août-side) :

Cette semaine nous sommes retournés chez Mathilde pour confectionner un banc tout simple, façon Clément. Car c’est lui qui nous a proposé de nous aider à le réaliser pour ensuite le reproduire pour notre jardin ou même pour notre nouveau local, qu’il va bien falloir meubler !

SAM_5232

Notre groupe, cette semaine, est constitué des mêmes que la semaine passée avec en plus, Elisabeth, son père Hovsep et son petit frère Henrick, mais aussi Hafsatou.

SAM_5236

En deux après-midis, nous avons donc confectionné notre banc,tout en discutant avec ses bénévoles très sympas, avec qui nous avons, à chaque fois partagé notre goûter.

SAM_5229

La maman de Mathilde nous a proposé de ramasser et manger les Reine-Claude de son jardin et nous a donné un pied de laurier pour  notre jardin.

SAM_5216

Fofinho, la mascotte de l’association était avec nous mercredi et à participer à sa façon, en mangeant tous les bouts de bois qui lui passaient sous le bec.

SAM_5210 Il a bien mangé quelques prunes, tombées dans l’herbe mais aussi le noeud de la balerine de Aïssata ! Coquin ! Mais il lui a fait aussi plein de calins !!

SAM_5198

Mercredi :

Bel-air

Aujourd’hui, le vent souffle en rafale sur Bel-air (comme d’hab’) et nous galérons à installer les tapis. Mais avec  l’aide de quelques enfants, on arrive à tout fixer et l’atelier peut commencer.

DSCN1544

Laura anime un atelier de bracelets, Ferréol est au mikado tandis que Leïla organise un tournoi de morpion.

DSCN1521DSCN1506 Après quelques parties de Halli Galli les enfants déballent le twister , mais à peine le jeu est-il disposé qu’une rafale vient tout éparpiller. Vite, vite, VITE ! C’est la panique.

Laura attise la curiosité de certains en organisant un jeu avec un simple elastique. Très rapidement, plusieurs enfants se joignent au petit groupe, attirés par l’excitation générale, et s’amusent en cercle.

DSCN1530

Leïla annonce le goûter, Ferréol regroupe les jeux et Laura commence à découper la pastèque.

Allez tout le monde assis en cercle, et pas de précipitation, y en aura pour tout le monde !

Une fois les madeleines avalées, les pastèques dégustées et les sirops engloutis, il est (déjà ?!) l’heure de se quitter et de se dire à bientôt pour de nouvelles aventures … 88

Jardin :

De retour sur Saulx-les-Chartreux , ou comme chaque mercredi  après-midi se deroule notre atelier de jardinage , accompagnée par les enfants de Champlan Cosmin, Ionut, Ricardo, Raoul, Ronaldo et Téo , ont s’approche vers notre lieux dit »de travail » au jardin

SAM_8458.

De notre arrivée on commence a prendre avec assaut le nettoyage du camion, le terrain des encombrants, et bien sûr de s’en occuper de nos legumes et fruits.

 

SAM_8464Tout le monde bien concentrée sur le travail d’aujourd’hui ont commence  à remplir les sacs avec les encombrants et les choses inutilles du jardin pour le « renouvellement » envisagée pour le jardin.

 

SAM_8461

Théo essaye aussi de débroussailler pour nettoyer les lieux et nous les autres on s’occupe des encombrant et de cueillir quelques courgettes et prunes pour notre récolte ainsi que pour la récompense des enfants.

SAM_8457

Le temps vole vite et nous y voila à la fin de l’atelier pour prendre le goûter et notre verre de sirop avec un gâteaux !

A bientôt au jardin !!!

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *