le Pain et les Miettes

IMG_00002281

Dans son livre, intitulé « De la Totalité », le philosophe, Christian Godin, entame une réflexion sur les relations entre le tout et la partie , l’uni et l’éparpillé. Il trouve que la meilleure image de cette relation est celle qui existe entre le pain et les miettes.

Le pain est un tout, un élément total, global  qui désigne à la fois son contenu et son contenant. Il est souvent synonyme même de l’alimentation humaine.

Mais pour l’homme, le pain n’est pas seulement son aliment , tiré de la nature, il est également son oeuvre, le résultat façonné de mille recettes. C’est une « oeuvre-aliment », une oeuvre qui nourrit dans tous les sens du terme, mais qui nourrit aussi tous les sens: la vision, le toucher, le goût, l’odeur et même le bruit de sa déchirure.

Aliment total, le pain est aussi  l’image de la totalité. Souvent rond, il figure la terre , comme le soleil.

Mais il y a le pain et il y a les miettes. Les miettes tout au contraire, ont peu de forme, peu d’unité et une quantité négligeable. Elles sont éparpillement, traces et ce qui reste.

Négligeables sans doute, elles appartiennent cependant à tous. Elles sont innombrables et de ce fait,  nous représentent tous. Ne formons nous pas les miettes de l’humanité?   L’évangile chrétien ne cite-t-il  t il pas, au détour d’une parabole,  le droit absolu du chien à manger les miettes de pain qui tombent de la table?  Droit tellement puissant qu’il interrompt immédiatement la colère divine?

Le droit aux miettes est un droit absolu comme celui de vivre et de s’installer dans les interstices de la vie, dans les anfractuosités de la modernité, dans les friches de la ville.

Le droit aux miettes est tout simplement le droit des gens; le droit le plus antique comme celui de glaner ou quémander; le droit le plus absolu comme celui de coexister quand on est petits, avec les grands, quand on est faibles, avec les puissants.

Il est particulièrement inquiétant pour toute société de voir cet élémentaire  « droit des gens » attaqué, mis en cause, dénoncé et jeté en pâture à l’opinion. Car le droit « aux miettes » est le commencement de tous les droits. Contrairement à ce qu’on nous représente ou répète sans arrêt, il est le contraire d’un abus.

A Robinson, nous aimons le pain et les copains, la mie et les amis et nous le fabriquons constamment entre nous comme un aliment universel et sans cesse différent; un aliment qui nous rassemble et nous distingue. Nous le pétrissons et le cuisions ensemble , au jardin, comme au quartier; et les miettes innombrables nourrissent tous les oiseaux affamés.

Car ce pain, quelle est sa finalité si ce ne sont les autres? Reprenant la formulation d’Albert Jacquard , reprise par notre ami Thierry Lavignon qui développe en pédagogie sociale des projets sociaux et culturels sur le pain,  le vieux savant voyait d’abord dans le pain, une lancée dans le temps, l’investissement de la durée.

« Nous sommes partis de la graine, pour aller au pain, dans un mouvement qui embrasse et permet le futur ». Mais ce n’est pas encore assez,  et il précise:

« …Mais en bout de chaîne, ce pain obtenu, quelle est sa finalité? Bien sûr il est une nourriture nécessaire; mais arrêter là les maillons successifs de cette projection vers l’avenir commencée avec la plantation d’une graine serait bien décevant. Ce pain si appétissant capable d’assouvir ma faim, il devient plus qu’une nourriture si je l’offre à l’autre. Sa finalité est alors de créer un lien entre lui et moi, de me construire, de le construire par notre rencontre.

A ce stade, il n’est plus nécessaire de poser la question d’un pourquoi, puisqu’il s’agit du bonheur.”  Albert JACQUARD

Ainsi est le travail , ainsi est la culture en pédagogie sociale; tous deux porteurs d’avenir , lancées et implications dans le temps ; mais leur finalité est avant tout sociale. Elle implique l’autre et le don.

La Pédagogie Sociale est une « pédagogie du pain »: globale, totale, elle concerne l’entièreté de l’existence, dans toutes ses dimensions humaines.

Mais la pédagogie sociale est aussi une « pédagogie des  miettes »: elle fabrique de l’innombrable, du pléthorique,  elle s’adresse à tous, elle ne pose aucune condition. Elle constitue en acte le droit indiscutable à l’éducation et à la vie sociale , miette par miette. Car même les miettes, c’est toujours du pain.

Autour d’un  dimanche qui fut « Festival »

IMG_00002277

Nous avons vécu un dimanche triple et géant.

Tandis que 7 Robinsons participaient à leur septième et dernière journée de rencontre avec des délégations d’enfants du monde entier (partageant une même expérience d’éducation informelle) , où il se sont rapprochés des groupes d’enfants Bosniaques, Palestiniens, Malgaches, Roumains, Indiens, etc.

Une énorme de troupes de Robinsons faisaient vivre la jardin, le désherbaient, le fumaient, le préparaient pour l’hiver ET ONT REINSTALLE UNE TOILE DE SERRE , après le lâche saccage de la précédente

Et enfin, nous accueillions la troupe des enfants artistes Rroms et Slovaques des Kesaj Tchave, qui se sont arrêtés dans leur tournée , pour nous rencontrer au jardin.

IMG_00002281

Puis, avec les Robinsons, tous  sont allés au devant des enfants et habitants du bidonville de Champlan , menacé d’expulsion sans solution à la veille de l’hiver. Une véritable cure d’énergie, un torrent de couleurs de forces . Un « cadeau » comme l’a ainsi nommé Maria, notre ancienne service civique qui vit sur le camp (et qui elle, avait une seconde raison de se réjouir: elle vient d’obtenir son BAFA, son premier diplôme Français)

IMG_00002283

Au delà des langues différentes, une même culture s’exprimait, avec des mêmes expériences de vie et il en ressortait de la joie et de la beauté.

Sur les Kesaj: http://kesaj.blogspot.fr/

Fraternity Cup: de lundi 20 à lundi 27 X

IMG_20141026_210608297

Récit d’Aline:

Je suis partie 8 jours à Issy les Moulineaux avec 6 enfants du quartier : Nadine, Dainké, Anna, Jean, Toni et Corentin pour participer à la Fraternity Cup. Cette grande rencontre internationale organisée par le réseau de la Voix de l’Enfant  (dont nous sommes membres) et Kohrom, qui  a lieu,  chaque année, depuis 3 ans.

IMG_20141026_221827319

    Pour cette nouvelle édition, la Fraternity Cup a réuni 10 pays : Madagascar, l’Inde, la Palestine, le Burkina-Fasso, le Sénégal, la Roumanie, la Bosnie Herzegovine, l’Afghanistan, le Brésil et la France, et commémorait les 25 ans de la Convention des Droits de l’Enfant.
    Il a été proposé aux enfants d’apprendre à se connaître par le biais d’un tournoi de foot, d’ateliers d’expression musicale, d’écriture d’une chanson, de sorties, de soirées culturelles mais aussi de réfléchir à leur droit en utilisant le jeu.
SAMSUNG CAMERA PICTURES
Nous avons ainsi vécu les uns avec les autres dans l’internat Saint Nicolas pendant une grosse semaine, partageant chaque moment, avec des enfants des quatre coins du monde, nous apportant la richesse de leur cultures et de leurs différences.
Beaucoup de joie, de rires, de surprises, d’étonnement, d’admiration mais aussi de questionnements, d’incompréhension, de tensions parfois et des larmes, beaucoup de larmes, lorsqu’il a fallu se dire au revoir.
Nous en ressortons tous plus grands, plus riches et plus forts. Enfants comme adultes, nous avons tous vécu des moments très intenses et avons beaucoup appris des autres, évidemment, mais de nous également.
(A suivre en bas du blog)

IMG_20141026_212641182

IMG_20141026_210608297

Dimanche

Jardin de Saulx:

Aujourd’hui un très belle après midi fait sa place sous le ciel nuagues de Saulx.

Avec deux camions bien remplis des enfants et des adults on arrive enfin au jardin ou nous nous somme proposé pour cette journée d’avancer le plus possible dans le travaux

SAM_6152

Impatients comme d’habitude les enfants se sont donnés des tâches entre eux tandis que nous les adultes on commence à mettre en place la toile de la serre avec beaucoup de patience pour que le travail soit fait , bien fait dans le moindre détails.

SAM_6158

Après peu de temps, Laurent et Héléne nous ont rejoints pour donner un coup de main toujours bienvenu et sourtout pour nous dire que aujourd’hui on va avoir de la visite de « Kesaj Tchave » un groupe de danse et de musique Rrom-slovaque qui nous ont rendu visite plus tard dans l’après midi et nous ont émerveillés et enchantés le coeur avec leur voix chalereuse à la fin de la journée sur le camp de Champlan.

Samedi

Villa Saint-martin

Aujourd’hui, une vingtaine d’enfants étaient présents, nous avons sorti les tentes car la grisaille se faisait oppressante. Un petit peu de bruinasse finalement, mais ça va. Au programme : tarte aux pommes pour la cuisine avec Virginia, aidée de Nabintu, Awa et autres petites. La tarte s’est avéré goûteuse quoiqu’un peu insuffisamment cuite, faute de temps.

SAM_5874

A la musique, il y a eu de l’anarchique, mais aussi de la construction avec de nombreuses proposition pertinente lorsque les enfants étaient sollicités dans une dynamique de groupe.  Les cymbales étaient trop bruyantes mais très demandées.

SAM_5872

Iasmina s’est positionnée à la petite enfance, quelques petits sont venus la rejoindre, c’est tout de même plus  agréable sous une tente au chaud !

Quant à Laura, elle tenait la tente jeux de société qui paraissait très animée ! Quelques garçons agés d’environ 12ans étaient extrêmement motivés à faire des jeux. Quelle bonne ambiance.

SAM_5884

A 16h, nous avons fait le conseil de quartier, qui est critiqué par quelques uns des jeunes garçons qui estiment qu’il ne sert pas à grand chose. Malgré tout, ils se sont installés avec nous et nous avons essayer de les faire parler sur le pourquoi du comment. Tous ont finis par être contents, nous avons parler de la soirée halloween qui a fait réagir les enfants.

Après beaucoup de difficultés, nous avons fini par pouvoir donner le goûter, la tarte leur a plus malgré tout. Tous nous ont aider à ranger et nous sommes parti.

SAM_5903

 

Champlan :

Aujourd’hui, Ronaldo, Ricardo et Cosmin sont venus à la Ruche, (notre atelier scolaire), pour que Joëlle et Soazic les accompagnent dans leurs devoirs. Joëlle a vu avec Ricardo tout ce qui se rattachait à la lecture et a vu qu’il était très sérieux et volontaire.

Cosmin et Ronaldo sont allés à l’étage pour s’avancer dans leurs devoirs avec Soazic. Cosmin a pu s’avancer dans un exercice de Mathématiques sur les nombres décimaux. Soazic et Ronaldo ont commencé à fabriquer un alphabet roumain car il semblait que Ronaldo avait beaucoup plus de repères avec des prénoms ou des noms qu’il connaissait !

Très bon après-midi !

Pendant ce temps Nicolae et Kevin sont restés à Champlan. Au début il pleuvait donc il y avait peu d’enfants. Lorsqu’ils sont arrivés nous avons fait deux jeux collectif, « le facteur n’est passé » et en effet il a mis un certain temps à passer car nous avons fait ce jeu pendant un long moment.

SAM_0650

Ensuite nous avons fait « un, deux, trois soleil ! » ce qui à beaucoup plu à tous !

Les enfants n’étaient pas trop agités alors comme la pluie s’était arrêtée tous les enfants se sont assis pour faire des dessins. Beaucoup ont demandé les poules mais aussi les dessins avec des chiffres et des points à relier.

SAM_0652

Cet exercice mathématique à bien plu et les enfants étaient concentrés aussi bien pour colorier et changer les couleurs suivant les différentes formes du dessin que pour apprendre à compter jusqu’à 40.

Nous avons ensuite pris le gouter en tous cas tout le monde a bien travaillé ce samedi et nous étions ravi d’être a Champlan !

SAM_0654

VENDREDI

Jardin de Saulx :

Aujourd’hui au jardin le temps était plutôt bon. Les garçons ont tout d’abord fait un peu de rangement car il y avait quelques tables à jeter. Puis nous avons organisé les différents travaux à faire pour l’après midi.

Nicolae et Cosmin ont passé la débroussailleuse le long des plants. Pendant que Théo et Liès cherchaient du bois dans la foret. Franck, Jessica et Eric ont ramassés des radis et des poireaux qui étaient très beaux.

Kevin et Kérédin ont désherbé la moitié du champ de citrouille.

Puis tous ensemble au gouter nous avons discuté de la journée, d’appareil photos et de partage…

Nous continuerons le bon travail commencé aujourd’hui !

A bientôt !

La Rocade.

Un après-midi avec peu de monde mais beaucoup de cris et de rires. Il y avait cinq ateliers mis en place.

Tout d’abord un atelier cuisine mené par Laura qui a joué la petite bretonne en nous faisant de bonnes crêpes. Aidée par 5-6 jeunes filles elles ce sont mis à la tâche tout le début de l’après-midi pour nous confectionner de bonnes crêpes à la confiture qui seront ensuite distribuées par les chefs de goûter. On s’est régalé !

SAM_5794

Un peu plus loin on trouvait l’atelier musique, de Flora, qui intrigua les enfants qui se ruèrent dessus en début d’après-midi. Ils ont découvert les différents instruments et joués de bon coeur ce qui donna parfois des symphonies que Mozart n’a du entendre de son vivant. Plus l’après-midi avançait, plus ont entendait du rythme dans les musiques.

SAM_5860

Il y avait aussi un atelier petit enfance qui resta vide tout au long de l’après-midi… Les bouts de  choux n’étaient pas au rendez-vous cette après-midi.

L’atelier coloriage a au contraire rencontré un franc-succès, calme et sérénité dans cette atelier qui amenait petits et grands, garçons et filles. Nous sommes rentrés au local avec beaucoup de coloriages.

Enfin un atelier jeux qui a amené des enfants au début de l’après-midi mais qui fut vite vide car les enfants ont préférés les jeux extérieurs que les jeux de sociétés.

SAM_5791

Pendant ce temps là les mamans discutaient en prenant un thé mais gardait un oeil sur les enfants qui eux ne venait que en cas d’urgence câlin.

L’heure du goûter à sonner, une trentaine d’enfants se sont aussi en rond attendant impatiemment leurs crêpes à la confiture et leurs sirops.

SAM_5868

La ruche : Maths et musique

Sept élèves aujourd’hui dans la salle de classe de la Ruche. Tous étaient de Champlan car en cette période vacances scolaires, il y a beaucoup d’enfants sur le camp. Parmi eux, certains nous sont bien connus, comme Susano et Ricardo, qui ont été particulièrement en forme, autant dans la dissipation que dans la compréhension des exercices.

SAM_0340

Nous avons attaqué d’une façon très scolaire, chacun assis à sa place (au moins quelques secondes) et nous faisons des exercices de reconnaissance des formes géométriques, compris par tous à la fin. J’enchaîne la reconnaissance des triangles avec un rythme à trois temps à taper dans nos mains.

SAM_0338

On compte jusqu’à trois en boucle. J’associe le carré avec un rythme à quatre temps. Le ternaire s’acquiert plus facilement avec ce support visuel, semble-t-il. Une nouvelle venue, Denisa, est habituée au comportement scolaire, à 8 ans, elle sait lire et écrire et donc nous énonce les consignes des exercices.

On fait une pause de quinze minutes à l’extérieur, cirque, skate-board, foot, vélo, craies sur citrouilles trouées.

On reprend ensuite un exercice qui est une présentation simple du fonctionnement d’un tableau. Cet exercice est plus difficile pour les plus jeunes mais largement acquis par Ricardo, Adelina (avec une aide de Denisa que je ne saurais mesurer) et Denisa.

Je reprends l’exercice de reconnaissance mélodique, où il faut reconnaître des notes montantes, descendantes, droites ou en vagues. Cet exercice est maintenant apprécié d’Adelina qui sait reconnaître et reproduire ces motifs presque à chaque fois. Chez d’autres, il y a toujours le problème de la chance sur quatre qui leur fait préférer la réponse au hasard plutôt que la compréhension.

SAM_0342

Nous dansons un peu sur Daft Punk, puis nous goûtons.

Jeudi

Atelier expression corporelle et musique à Wissous

Cet après-midi, Evelyne et moi, Flora, prenons la route pour Wissous, sous un ciel plutôt couvert mais par chance sans pluie !

Nous sommes tout de suite accueillies chaleureusement par 5-6 enfants qui sautillent dans notre direction ! Nous commençons par faire une ronde ensemble, dans laquelle nous nommons plusieurs parties du corps, tout en bougeant.

Chacun son tour choisi une partie du corps que l’on nomme ensemble en français et en romanes. Il y a une super athmosphère, les enfants sont enthousiastes. Puis nous faisons la danse du « boogie-woogie » dans laquelle nous continuons à nommer des parties du corps tout en faisant des variantes dansantes !

SAM_6131

Puis les enfants demandes les instruments de musique , que nous sortons tous ensemble. Ils sont pressés de tous les toucher et les découvrir, font plein de sons et de rythmes différents. Après une phase de découverte, les enfants se lèvent spontanément et dansent avec leurs instruments en mains.

SAM_6114

Nous formons ainsi un cercle et s’allions tous pour danser sur des rythmes et des sons divers et variés ! J’ai beaucoup de plaisir à les voir si souriant et motivés ! Amalia et Salvador nous chantent chacun une chanson dans leur langue en s’accompagnant d’un instrument, c’est génial ! Nous faisons encore quelques jeux musicaux tous ensemble avant de ranger les instruments. A ce moment, deux enfants nous rejoignent en cours de route. Ensuite chacun prend un foulard de couleur et nous faisons le jeu des statues, tout en bougeant avec les foulard.

Chaque enfant mène le jeu à son tour en faisant de la musique avec le tambourin, puis quand il s’arrête, tout le monde doit être immobile. C’était très drôle et beau à voir.

SAM_6135 Nous terminons cet après-midi par un moment de dessins libres ainsi que quelques dessins d’instruments avant de s’installer pour un bon goûter avec chocolat chaud qui a été très apprécié !

Jeudi :

Une après-midi très agréable avec beaucoup de bonne humeur car le soleil il vient nous rendre visite sur le ciel nuageux de Saulx.

Cosmin il nous fait signe de l’autre bout du jardin où il était en train de débroussailler pour changer le visage de notre jardin .

SAM_0323

En ce temps nous les autres Jean Jacques, Franck, Eric et Jessica on fait la cueillette des salades et donne un peu de forme aux arbres fruitiers et de décor car le jardin avait besoin de changer de visage.SAM_0327SAM_0326

Toujours en forme , aucune forme de fatigue ne s’est ressentie,  aucune sueur sur nos visages ,mais plutôt l’influence du travail et l’envie nous tiennent toujours débout.

Et nous y voila a la fin où nous avons pu profiter d’un peu de repos en train de prendre nos goûter bien mérité par tous.

A démain !

Compte-rendu atelier vidéo à la Ruche

Hafsatou, Sira, Hawa, Theo, Najamie et Alan ont fait des petites scènes  vidéo ou ils parlaient de sujets différents comme de l’association kokopeli  de notre vie et alan et theo ont fait une chanson, un rap rempli de fruits et légumes.

Dans un premier temps nous avons cuisiné des tartes aux poireaux (du jardin) et une tare à la citrouille (du jardin). Puis nous avons commencé à réfléchir à ce que nous allions faire. Documentaire, mais quel sujet ? Nous nous séparons en groupes d’écriture, nous écrivons selon l’inspiration, le thème choisi.

SAM_0621 - Copie

Nous avons ensuite lu ce qui est sorti de chaque groupe d’écriture, puis nous nous sommes mis au tournage. Nous filmons une seule personne à la fois, façon interview, sauf pour le rap. Il faut donc choisir un lieu, un décor, l’enrichir de petits artifices décoratifs, c’est le début de a mise en scè-ne.

Il faut se placer en fonction de la lumière, et puis il faut parler devant la caméra, ce qui n’est pas évident pour tout le monde. Le rap rencontre un grand succès, l’interview de Sira et Hafsatou, transformée en travailleuse de bureau est un sketch qui fait rire tout le groupe.

SAM_0614

Nous avons ensuite goûté en nous délectant de nos performances sur grand écran. Sur grand écran, on voit mieux, on voit aussi mieux les défauts, on entend mieux les petits bruits parasites, on entend plus les silences d’hésitation. Ce n’est que le début d’un projet. On espère ; Leïla et moi (Quentin), que d’initiation en initiation, les intentions de documentaires se feront plus concrètes et que nous aurons un chouette projet à réaliser ensemble.

SAM_0617

Croix Breton :

Il faisait assez frais aujourd’hui. Nous ne le savions pas encore mais une après midi exceptionnelle nous attendait à la Croix Breton !!

Nous avons fait beaucoup d’activités. Pour commencer 2 enfants nous ont rejoints pour jouer « 7familles Barbapapa » Ensuite d’autre enfants sont venus et nous avons entamé avec un groupe une partie d’halligalli et avec l’autre crok carrott.

SAM_5765

Certains enfants étaient très intéressés par les jeux de cirque d’équilibre ou de diabolo que nous avions apporté.

Les activités se sont très bien enchainées, les enfants étaient attentifs!

Ensuite nous avons fait le jeu de l’élastique ou ceux qui étaient éliminés dans le groupe de Kevin rejoigne Laora pour en recommencer un autre partie.

SAM_5789

Nous avons continué les jeux collectifs avec une balle au prisonnier, et ensuite Laura a proposé un

« Qui veut attraper l’animateur » où 2 équipes d’enfant ont chacune une corde à sauter de couleur différente et doivent attraper en premier l’un de nous 2.

Cela a mobilisé tout les enfants qui étaient très heureux !

Ensuite nous avons formé un cercle pour un temps calme de 10 minutes juste avant le goûter. Tous les enfants se sont présentés chacun son tour en disant leur prénom et leur âge. Nous avons ensuite demandé ce que chacun aimerait faire la semaine prochaine… Voici leurs souhaits :

Musique et chanson, peinture, faire des bracelets et de la corde à sauté !!

SAM_5776

Nous étions très contents de ces initiatives et les Robinsons auront plaisir à faire ces activités la semaine prochaine.

Le goûter s’est très bien passé, il y avait comme d’habitude sirop, gâteaux, fruits secs et… du chocolat chaud pour tous !

Merci aux enfants pour cette après midi,

À bientôt a la Croix Breton J

Skate Park

Aujourd’hui, nous partons Iasmina et Océane et moi  (Virginia) pour le skate park. Comme tous les jours, je pars chercher Chloé à la Croix Breton, elle m’attend avec ses rollers (note à moi même : prendre des rollers la prochaine fois).

Nous installons les trois tapis : petite enfance, coloriage et jeux de société. Au début il y a peu de monde, tous les enfants sont en train de faire de la trottinette ou du skate.

DSC_0169

Au fur et à mesure, ils viennent s’installer avec nous. Il fait froid et il y a beaucoup de vents, il est très compliqué de faire des coloriages et des jeux de société sans que tout s’envole… Nous tentons quand même, les enfants me font découvrir le jeu du « Mytho » qui est un jeu où il est autorisé de tricher. Je n’ai pas l’habitude, du coup je ne triche pas, du coup je perds.

Pour se réchauffer, nous décidons de faire des jeux collectifs ; je découvre le jeux « un deux trois ninja », difficile à décrire exactement mais je trouve ce jeu très drôle et presque chorégraphique.

DSC_0153

Avant d’entammer le goûter, nous faisons un dernier jeu : un deux trois SOLEIL cette fois ci. C’est fou le nombre de tricheur qu’il y a (et pas que parmi les enfants 😉 ) mais cela rend le jeu plus drôle.

SAM_9084

ENFIN c’est l’heure du goûter, demandé depuis une heure, quelle bande d’affamés nous sommes. Beaucoup d’enfants arrivent au fur et à mesure, donc il est très compliqué pour les deux chefs goûter de réussir à tout distribuer sans oublier quelqu’un.
Voilà, il est l’heure de partir.

DSC_0174 A la semaine prochaine.

Mercredi

Bel-Air :

Aujourd’hui, Laura, Océane, Jef (invité de l’association Dédale, à St-Quentin-en-Yvelines), sont arrivés à 14h à Bel-Air, bien venté et bien frais ce jour d’automne. Quentin rejoindra le groupe un peu plus tard.

On commence par se réchauffer autant que possible par une petit mise en jambe : on se joint au football déjà en cours.SAM_9076

Puis nous installons les tapis de sol et sortons divers jeux. Notamment : Miragolo, une sorte de « dessiner c’est gagner », mais ici en plus celui qui dessine a des lunettes déformante, avec des verres de diverses couleurs.

SAM_9043

On a joué aussi à faire des constructions (bateau, mitraillettes…), aux échecs, au Molky. Certains ont appris des rudiments de musique avec un metalophone. Avec une corde, on a tiré, sauté, joué à attraper les animateurs et les enfants, au cheval.

SAM_9058

A 16h pile, mise en cercle, et goûter dans la plus grande discipline (ou presque). Amine, Amane et Niira distribuent verres, boissons, gâteaux.

Bonne ambiance en résumé ! Les robinsons sont attendus au skate-park le lendemain

Jardin Biologie :

Mercredi.

C’était un après-midi difficile car les enfants n’étaient pas apriori très décidés à faire de la biologie.Mais petit a petit ils commence à s’intérésér et de participer.

SAM_0545

Avec 8 enfants à nos côtés, notre séance de biologie prendra son cours  et les enfants ccommencent à s’impliquer plus dans la séance de découvert et de dessin.  Heuresement leur interêt pour le dessin et pour les insectes est croissant .

SAM_0546

Après un petit concours de dessin entre eux, c’est le meilleur qui a gagné.

Vers la fin je décide de les laisser jouer un petit peu car quand même sont des enfants et ils ont besoin.

SAM_0540

A l ‘heure du goûter tout le monde a table car ce le moment de profiter un peu d’un verre de sirop et du gateaux.

A la prochaine !!!

 FRATERNITY CUP: SUITE DU RECIT 

Je suis partie avec des enfants que je connaissais bien, certains étaient déjà partis en week-end au château avec moi, mais maintenant nos liens sont bien plus forts et plus complexes. Nous avons vécu ensemble 8 jours qui nous ont, à la fois paru longs tellement ils étaient forts, et courts car nous voulions continuer l’aventure et ne jamais se quitter !

Les deux premiers jour, les filles ont joué aux journalistes et ont écrit sur leur journée.
Après ça, notre emploi du temps bien rempli, les copains et les copines ont pris le pas sur l’écriture.
Voici les textes, dans l’ordre de Dianké, Anna et Nadine :
Lundi 20 octobre :
On est arrivé a 11h45, on a pris 2 bus pour aller à l’internat Saint-Nicolas; le bâtiment est magnifique.
Puis, ils nous ont expliqué le fonctionnement et le planning de toute la semaine, il était très chargé. Après tout ça, on a rangé notre chambre. Après l’installation, on a pris les photos de groupe. On a fait des affiches personnalisées et on les a collées sur notre porte.
Après manger, on est descendu dans le gymnase pour composer les équipes de foot, en mélangeant 2 délégations. Nous sommes avec la Roumanie et avons 2 équipes : the Stars et la Fraternity Football Club ! Nous avons ensuite fait quelques exercices avec la balle.
Et le soir, il y a eu le spectacle de l’Inde et de la Bosnie. Nous avons adoré la danse, le yoga et les costumes des Indiens !
Mardi 21 octobre :
Au cours de la deuxième journée, nous avons fait les premiers matches. Il est un peu difficile de s’intégrer mais ça va aller.
Ce qui m’a plu, c’était la petite boum avec de la musique, a la fin du spectacle de la Palestine.
Dans la matinée, tout d’abord, nous avons bien dormi, puis nous nous sommes préparées pour aller prendre le petit déjeuner pour bien commencer la journée. Ensuite nous avons fait les ateliers musique et Droits de le l’Enfant. Puis nous avons eu droit à un bon repas. Voici mes moments préférés.
Lettre de Nadine :
Pour compléter, je vais demander aux enfants des dessins et des textes sur des moments spécifiques mais en attendant voici un peu plus de détails sur les contenus des ateliers :
– durant les ateliers sur leurs droits avec Thomas :
– ils on travaillé sur le droit à l’identité en listant tout ce qui caractérise un individu et ont ensuite représenté leur propre identité sous forme d’étoiles, de fleurs ou de ballon avec des mots qui les caractérisent personnellement.
– ils ont mis en évidence leurs droits fondamentaux sans lesquels ils ne pourraient vivre convenablement avec une mise en situation sur une île déserte
– ils ont réécrit la convention des droits de l’enfant avec leurs propres idées
– Ils ont réfléchi à un projet qui mettrait en application des droits qu’ils ont évoqués et qu’ils vont mettre en place de retour au quartier : il s’agit d’un moment partagé entre parents et enfants pour pratiquer des activités, qu’ils aiment, ensemble. Ce projet met en avant le droit à la famille et le droit de pratiquer ses activités préférées.
– durant les activités d’expression musicale avec Cyril et Maxime :
ils ont appris a communiquer autrement que par la parole, ce qui leur a permis d’échanger malgré la barrière de la langue.
– ils ont imité des animaux
– répété des sons sur tous les tons
– gesticulé sur de la musique en suivant des consignes selon l’instrument de musique utilisé
– ils ont chanté la chanson « Malaïka«  dans une langue africaine, méconnue de tous
– découpé leur nom dans du papier pour faire un petit film, qui sera accompagné d’une interprétation en live d’un violoncelliste de l’Orchestre National de Paris
– battu la mesure sur leur torse, sur leurs cuisses, dans leurs mains pour suivre des rythmes endiablés
– durant les ateliers de chant avec Kamel :
– ils ont écrit sur des thèmes choisis ensemble mais chacun dans leur langue. Chaque groupe a ainsi écrit et chanté un couplet.
Et ils ont aussi beaucoup RIGOLER !!
Pour finir, quelques derniers élément pêle-mêle :
– la FFCup a gagné la petite finale de Foot et est classée en 3ème position !
– les 3 délégations françaises ont chanté la Marseillaise ensemble
– notre délégation a proposé en spectacle de danse, et de l’accrosport, précédés d’une présentation et d’un diaporama sur notre association
– chacun s’est fait des nouveaux copains notamment dans les groupes brésilien et roumain
Corentin et Nadine ont joué les interprètes auprès des Brésiliens
– les filles ont eu beaucoup de fous rires
– et tous beaucoup de câlins et de bisous
– nous rapportons avec nous des médailles, une coupe, un trophée, des cadeaux pour l’association ainsi que beaucoup de jolis souvenirs !!
 Pour le groupe des Robinsons F Cup: Aline
KroniKs des Robinsons de GRENOBLE (et de Saint Etienne)
Rencontre Mme RUETABAGA et TERRAIN d’ENTENTE 

Rencontre entre Mme Ruetabaga et Terrain d’Entente

Rencontre Terrain entente-1

Ce mercredi 29 Octobre 2014 « Madame RueTabaga » était en déplacement à St Étienne. Une rencontre a été organisé avec l’association « Terrain d’Entente » qui mène également des ateliers de rue gratuits et inconditionnels. Afin de démarrer la journée, nous avons participé un temps d’échanges sur nos différentes pratiques ainsi que sur la pédagogie social. Il s’agit d’un réel atout de pouvoir dialoguer avec d’autres pédagogues sociaux qui interviennent dans le même milieu que nous. Ces deux heures d’échanges ont été très riches et nous ont permis de constater que nous pourrions faire appel l’un à l’autre mutuellement pour tous questionnements.

Ensuite, nous avons pu participer à l’atelier de rue mis en place l’après-midi. C’est intéressant d’avoir l’occasion de voir comment cela est mené ailleurs. L’équipe ainsi que les jeunes et les familles que nous avons rencontrées nous ont offert un accueil très chaleureux. Grâce à cela, nous avons pu nous impliquer pleinement dans cet atelier de rue. Ce fut une journée très enrichissante et qui va sûrement donner suite à d’autres rencontres…

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *