La Vie est plus grande que l’institution

Au fur et à mesure que les années passent, nous constatons que notre action éducative et sociale aussi précaires soit-elle, subsiste, se développe; au fur et à mesure que les années passent, nous voyons les institutions et les structures sociales se craqueler de partout , malgré les moyens considérables qu’elles continuent de monopoliser …

Progressivement nous constatons que  ceux qui sont désignés comme « usagers », « publics »,, « bénéficiaires » décrochent des structures censées les parquer et les orienter; sous l’effet d’une précarisation constante de la société, le sens même des normes s’estompe et que les modèles classiques d’intégration et de participation sociale et urbaine doivent se réinventer…

13147623_10207521192166462_4538478560841932548_o

 

Progressivement, nous  mettons en évidence les effets du travail en Pédagogie sociale: effets souterrains dans un premier temps, mais qui impactent véritablement et durablement les parcours de vie,…

Progressivement,  nous voyons se matérialiser sous nos yeux des intuitions  qu’il y a quelques années encore on qualifierait « d’utopistes » comme le fait que nos pédagogues sociaux rroms et vivant en bidonvilles, encadrent et accompagnent des travailleurs sociaux en formation, que ce sont les enfants eux mêmes sur nos ateliers qui sont garants de la continuité de nos démarches et de notre identité collective, ..

Alors résonnent autrement en nous les positions incroyablement avant gardistes d’un Freinet qui pouvait déclarer  en 1946:

« Lire, écrire, compter deviennent des acquisitions mineures. Non pas que les hommes n’aient plus à savoir lire, écrire, compter, mais l’École n’aura pas même commencé sa tâche si elle s’en est tenue à ces acquisitions : la vie aujourd’hui apprend bien plus vite et bien plus sûrement à maîtriser les disciplines et on se demandera un jour prochain pour quoi l’École est encore tellement hypnotisée par ces acquisitions, qui ne sont plus des acquisitions-clés. »

Et nous l’exprimons autrement aujourd’hui:

Ce sont  les acquisitions sociales  qui sont aujourd’hui essentielles. Elles sont les compétences urgentes et fondamentales dont notre époque a besoin et c’est ce dont il s’agit dans toutes les actions que nous mettons en oeuvre.

Simplement apprendre à se connaître, à se comprendre et à s’aimer assez pour vivre ensemble , dans les deux sens de la proposition « se« : entre tous, et en soi même.

Nous avons besoin d’une éducation à la politique , à la  sensibilité et à l’action collective. Et c’est  ce dont il s’agit tous les jours dans nos spectacles, sur nos ateliers, dans la simple performance d’être ensemble, un collectif aussi improbable,  dans un environnement pourtant hostile.

« Vous êtes utopistes », entend t on assez souvent dire , en guise de critique lors des nombreux exposés dans les centres de formation, ou auprès des professionnels.  « Utopistes », certainement pas, tellement le travail éducatif et social inconditionnel que nous prônons est le seul à pouvoir s’adapter aux formes nouvelles de la précarité et de la perte d’influence des institutions.

Ce ne sont certainement pas le réalisme et la réalité qui constituent des obstacles à notre travail et à notre entreprise. Au contraire, la réalité les commandent et les rendent indispensable.

Non ce qui s’oppose à la valorisation et à la reconnaissance de nos pratiques, c’est bien plutôt, l’idéologie, cette petite voix envahissante et colonisatrice qui nous fait dire à tout propos « que ce n’est pas possible », « qu’on n’a pas le droit », « qu’on ne peut pas », qu’il convient d’avoir peur, de se protéger , de se retirer, de s’enfermer, de renoncer à ses libertés….

C’est l’idéologie qui empêche les pratiques sociales de se réinventer et de faire éclore de nouveaux horizons. C’est l’idéologie qui use et désespère les professionnels; c’est l’idéologie qui rejette les publics et les groupes désignés comme « usagers » dans la marge et la désespérance.

C’est l’idéologie qui décourage toute action, d’entreprendre . C’est l’idéologie qui réclame et qui exige l’obéissance, la soumission , et une loyauté imposée vis à vis des institutions et de leur morale en faillite.

C’est l’idéologie qui affirme que rien d’autre n’est possible qu’elle même et qui pousse aux désespérances les plus banales (dépression sociale) ou les plus spectaculaires (martyr) .

En Pédagogie sociale, nous affirmons que les chose sont possibles puisque nous les faisons déjà; nous démontrons que la seule position réaliste consiste à remettre en question tout ce qui nous paraissait tellement évident que nous ne savons plus rien faire quand ça ne marche pas:  l’éducation punitive par la répression, le culte de la morale des repères et des cadres à tenir ou reconstruire coûte que coûte, la contractualisation qui ne passe pas par la confiance préalable, l’idéologie du projet qui inhibe toute passion, etc…

A toutes ses morales tristes nous répliquons par « l’invariant N°30 », de Freinet:

« Il y a un invariant aussi qui justifie tous nos tâtonnements et authentifie notre action: c’est l’optimiste espoir en la vie. »

Vendredi Samedi et Dimanche: AVEN SAVORE (« Venez, tout le monde ! »)

Et ils sont venus !

Nous l’attendions depuis tellement de temps, nous le préparions de mois , et c’est arrivé!

Jeudi soir nous avons su que les Kesaj étaient partis en fin d’après midi, de Kezmarok, pour nous rejoindre, à 25 dans le bus.

Vendredi

Vendredi après midi alors qu’ils arrivaient de leur côté à Buno, nous avons organisé une dernière répétition de notre partie du spectacle, « Aven Savore », au quartier à la Rocade, à plus de 40… dont  13 enfants de 4 bidonvilles différents.

Vendredi soir, on rejoint les Kesaj , avec 35 personnes et là, après les retrouvailles, les présentations, les reprises de contact,  nous avons fait une répétition générale et pédagogique, sous la conduite d’Ivan quia  duré presque 2 heures.

Nous avons mesuré le chemin parcouru ; comment ces enfants avec lesquels nous travaillons parfois depuis des années, au plus près de leur vie et souvent dans la rue, sont devenues des enfants  capables de réaliser une telle performance. NOUS SOMMES FIERS ET IL Y A DE QUOI. Car ce n’est pas la réussite ‘une institution ou d’un prof: c’est la leur.

Tout au long du week end 14 Robinsons sont restés en résidence avec les KESAJ à  Buno. Une expérience qui a touché les limites du château: il a fallu sortir les tentes.

SAMEDI: FOLIE GENERALE

C’est tous les Robinsons qui se sont rendus pour passer toute la journée jusqu’à presque minuit , à la MJC d’IGNY qui avait la gentillesse de nous recevoir.

Tout le monde avait répondu présent depuis la MJC de Chilly, en passant par les hôtels, les camps, le quartier. Les Robinsons et les Kesaj représentaient à eux seuls plus de 70 personnes.

Nous avons commencé par un pique nique, puis les Kesaj avec nos Robinsons résidents sont arrivés et on a commencé réglages et filages.

Mais le plus souvent, le spectacle était déjà là dans le champ autour de la MJC: chants, danses spontanées et musique tout le temps.

En milieu d’après midi la compagnie TMT (Ta mère en tongue) , est venue nous rejoindre , avec un bus plein de leurs enfants , pour une rencontre fracassante. Leurs enfants avaient une énergie extraordinaire et ils ont pu intégrer notre spectacle avec une scène de « racisme anti tzigane » qui , dans les circonstances, a  pris une très grosse intensité dramatique.

Puis est enfin venu le temps de la représentation. Grosse ambiance et enfilage des costumes. On était prêts , c’était le moment.

13147370_10207541759320628_8119166644175916142_o

La représentation était à la hauteur des préparations; Les murs de la MJC en tremblent encore… et ils en trembleront longtemps.

Vendredi: Atelier de Champlan

Aujourd’hui nous nous sommes rendus à Champlan, l’équipe était composée de Iasmina, Floriane, Sandra, Précilia, Marina et Alison.

Il y avait douze enfants de tout âges et nous avons pu jouer au jeu de la bombe tous ensemble, sous le soleil.

IMG_0478

Les règles du jeu étaient simple, nous avions un ballon et un enfant se mettait au milieu d’un cercle en disant fort « tic-tac » ,« boom » à la fin. L’enfant qui possédait le ballon à ce moment, se mettait au milieu à son tour. Les enfants semblaient aimer ce jeu car ils rigolaient et prenaient plaisir à jouer.

IMG_0480

Ensuite nous sommes passés aux exercices d’écritures et de mathématiques. Certains enfants avaient du mal, d’autres plus de facilité mais tous ont participé.

Nous avons pris le goûter (pain au lait, chocolat et sirop) sur les tapis dans la joie et la bonne humeur.

 

IMG_0481

Vendredi: Atelier de la Rocade

 

Aujourd’hui nous arrivons à la permanence de la rocade sous un grand soleil. Nous nous installons et mettons vite en place un atelier peinture à doigts pour faire des animaux, ainsi qu’un atelier cuisine où nous allons faire des crêpes pour le goùter. Les enfants arrivent vite et s’installent à la peinture et trois garçons nous ont bien aidé pour faire la pate à crêpe.

WP_20160506_15_51_40_Pro

Puis le reste de l’équipe nous rejoint avec les enfants de Champlan, de Grigny, de Chilly ainsi qu’avec les Kesaj pour l’ultime répétition avant le week-end de spectacle.

WP_20160506_15_54_39_Pro

WP_20160506_16_01_44_Pro

Nous commençons la répétition sous un soleil de plomb, pendant que quelques enfants nous aident à faire cuire les crêpes. Tout le monde se donne à fond. Les filles mettent de joli foulard à clochettes sur les hanches, pendant que Dusko chante chante chante et chante encore…

Après cette belle répétition, nous nous installons enfin sur les tapis pour nous désaltérer et manger les crêpes !!!! MIAM !!!!!

WP_20160506_16_48_51_Pro

Tout le monde met la main à la patte pour ranger et nous repartons avec les enfants qui dormiront à Buno en vu des spectacles du week end.

 

Vendredi : Atelier du Jardin

 

Une après-midi un peu plus chaleureuse aujourd’hui pour les Robinson, et nous sommes de retour sur le terrain de Saulx avec Jessica, Franck, Eric et Nicolae.

IMG_0782

Une séance d’arrosage générale s’impose aujourd’hui car sous la serre il fait très chaud et nos plants ont besoin de respirer et de boire un peu. On voit aussi que les semis de tomates pousse bien sous la serre et bientôt il sera temps de les planter en pleine terre.

2016-03-11 15.28.05

Dans les bâches aussi les fleurs et d’autres ont pu sortir leur tête de la terre pour dire »Bonjour » au Soleil à l’horizon.

La journée s’achève et nous allons prendre le goûter avant de partir et ranger notre matériel dans la petite cabane au jardin !

Ciaw

 

Jeudi: C’est Férié !

 

Mercredi: Atelier de Bondoufle

IMG_0442

On commence cette belle semaine sous le soleil de Bondoufle ! On retrouve tous les enfants contents de nous revoir. C’est pour eux le retour de Pâques, de la fête, certains ont une nouvelle couleur de cheveux.

On se met tous en cercle pour commencer à se présenter en français chacun son tour. On continue par un Jack-à-dit, les enfants ont bien compris ce jeu et l’aime beaucoup. On fait aussi le jeu de « tête épaule genou pied », Laura fait des mouvements pour montrer les différentes parties du corps et les enfants doivent les montrer aussi, s’ils montrent par exemple les genoux alors qu’elle dit «  la tête », alors ce n’est pas bon. On finit ces petits jeu par une « tomate ketchup », les enfants aiment bien car c’est comme le facteur et quand on se fait toucher on se retrouve dans la soupe au milieu du cercle !

Après s’être bien défoulé, place à la réflexion à la découverte et à la créativité avec l’atelier d’écriture et de peinture ! Pendant ce temps, Jenica et Marina sont sur les tapis avec la petite enfance, ils font des constructions de super grands châteaux !

IMG_0471

Pour l’écriture on a mixé un peu de calcul d’abord puis des jeux où ils doivent replacer des mots ensemble ou assembler des syllabes.

IMG_0458

Au niveau des tables, on avait de plein de peinture partout ! Les enfants découvraient la manière de réaliser des animaux en laissant leur trace de main. Cela a donné de jolis flamands roses, des araignées, des girafes, des poissons, de toutes les couleurs ! Très intrigués et intéressés par cet atelier, beaucoup d’enfants ont participé mais aussi les grandes sœurs ou leurs parents qui peignaient avec nous.

Après un grand rangement de la peinture et de l’écriture, on s’est installés sur les tapis pour prendre le goûter et discuter de la fête de Dimanche.

La journée est finie, on remballe tout et on dit Ciao aux enfants !

 

Mercredi: Atelier de Saint-Elois

 

Nous sommes arrivés avec différents ateliers à proposer aux enfants

_ Jeux de sociétés avec Hélene et Sana

_Puissance 4 et peinture avec Lorelei

_ Peinture avec Sandra

_Construction voiture avec Kenzy

 

IMG_20160504_145913

Aprés installation du puissance 4 que les enfants ont pris d ‘assaut nous nous sommes concentrés sur la mise en place des autres activités, le soleil étant au rendez vous les enfants avaient trés soif et nous leur avons donnés de l’eau afin qu’ils puisses s’hydrater. Quelques enfants se sont intéressés à la réalisation de la voiture et se sont mit avec enthousiasme au bricolage car une gentille maman nous a permis d ‘avoir accès à l’électricité.

IMG_20160504_145815

 

Les jeux de sociétés se sont fait dans la bonne humeur et dans le calme. A la peinture nous avons realisés quelques oeuvres sur les animaux et les fleurs ainsi qu’un magnifique portail magigue inspiré par une jeune fille et Sandra.

Aprés toute cette creativité et cette bonne humeur vient alors l’heure de la fin des ateliers, de l’assemblée des présents et du goûter. L’assemblée des présents ce passent bien et les idées se partagent (peinture, catch, bijoux élastiques, foot, voiture, pâte à modeler et le très demandé uno)

IMG_20160504_145850

Au goûter nous avons eu le droit d’avoir du sirop, des cookies, des pommes et des pains au lait.

Une fois finie nous rangeons tout avec l’aide des enfants, ce qui nous permets de terminer le rangement rapidement.

 

Mercredi: Atelier du Jardin

 

Lors de ce bel après-midi, l’équipe des Robinson composé de Nicolae, Eric, Madalin et Geoffroy est allée au jardin avec des enfants de Ballainvilliers.

Nous avons débroussaillé les hautes herbes, rangé la cabane à outils et fait le tri dans le matériel.

IMG_0779

Tout le monde, muni d’un arrosoir, a donné de l’eau à tous les petits plants qui commencent à émerger.

IMG_0783

Nous avons également commencé à poser une étagère dans la cabane à outils, les enfants ont pu utiliser une scie et un marteau.

IMG_0788

Ensuite nous avons pris le goûter tous ensemble, au menu: cookies fais maison, sirop et fruits (pommes, oranges).

Les enfants étaient content de cet après-midi, ils étaient souriant et ont pu jouer avec l’eau du puits.

IMG_0792

A la semaine prochaine pour la suite!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *