Les 3 intuitions indispensables de la Pédagogie Sociale

La pédagogie sociale repose sur des principes qui sont émancipateurs et « autorisateurs ». Ce sont des principes dynamiques qui tranchent complètement avec l’ambiance générale qui prévaut dans le secteur social et éducatif.

Alors que toutes les tendances règlementaires, législatives, administratives poussent à toujours plus d’empêchements, de limitations et de restrictions, la pédagogie sociale propose d’envisager l’action éducative et sociale à partir de 3 intuitions qui « donnent de l’énergie », la légitiment et la soutiennent.

100_5192

Première intuition indispensable: « Ca ne va pas s’arranger »

La première intuition pourrait paraître curieuse; elle repose sur l’idée que les problématiques sociales que prend en compte la pédagogie sociale ne sont ni fortuites, ni irrationnelles, ni temporaires ou accidentelles.

L’action sociale traditionnelle a hérité de ceci qu’elle perçoit et définit les problématiques auxquelles elle prétend répondre (exclusion, handicap, insertion), sur le mode des l’anomalie. Le retour à l’équilibre, à la normale et à l’intégration s’imposent comme des objectifs d’autant plus obligatoires qu’ils sont implicitement compris dans le diagnostic lui même. C’est AU-TO-MA-TI-QUE .

Malheureusement nous assistons depuis la fin du XXème siècle à des désaffiliations de masse et des phénomènes de déliaison et de sécession sociales qui ont beaucoup plus à voir avec la chronicité, le systémique et le structurel qu’avec une forme d’accident réparable.

La Pédagogie sociale ne propose aucun retour à l’ordre ou à la normale. Elle ne se donne pas pour objectif de renvoyer les personnes en difficulté dans des institutions où elles ne trouvent plus de place . Elle ne trouve son sens que dans la durée, dans la création de nouveaux systèmes et de nouveaux paradigmes. Il ne s’agit plus de « faire entrer des carrés dans des ronds », d’adapter les personnes à des modalités et pratiques inadaptées, mais d’en créer de nouvelles.

Or, rien de cela ne peut être tenté si on n’a pas fait le deuil « d’un retour naturel à la norme ».

On travaille beaucoup plus efficacement quand on admet la réalité telle qu’elle est , pour la transformer, quand on comprend enfin que la Crise ne va pas s’arranger car la crise est devenue le mode de fonctionnement de la société elle même. Et ainsi de la précarité, de la relation au travail, de la famille qui se délite, etc…

Nous sommes dès lors tous convoqués par ce « Ca ne va pas s’arranger »… à un grand chantier.

Seconde intuition indispensable : « Je suis la bonne personne ».

Ce que la Pédagogie sociale nous apprend également c’est qu’il ne sert à rien de rechercher les bons interlocuteurs et les spécialistes qui seraient bien mieux qualifiés que nous pour résoudre les problèmes auxquels nous nous confrontons.

Cette recherche un peu idéale du « réparateur » et du « spécialiste » que nous ne serions pas et qui, forcément aurait LA solution qui nous fait défaut , est bien entendu un mythe.

Si un tel être providentiel existait, le problème, lui, aurait disparu depuis longtemps. Non, à notre grand dam, quelque fois, nous nous devons d’affronter cette évidence: nous sommes la bonne personne puisque c’est  à nous que l’on ou que ça s’adresse.

Ne pas pouvoir « refiler le bébé » est toujours forcément dérangeant. Il n’est pas étonnant que les pratiques classiques du travail éducatif et social fassent l’éloge du contraire: du pseudo réseau qui porterait les situations et les responsabilités avec nous, du relai vers les collègues, ou vers l’équipe ou l’institution idéale.

Nous avons conservé depuis des 30 glorieuses cette croyance dans l’existence (et donc aussi sa recherche) de l’institution idéale. De façon coutumière il a été et il est encore fréquent que des professionnels et des équipes , affirment que l’institution ne serait pas adaptée à l’accueil de tel ou tel cas difficile et on se rabat sur la croyance que peut être « ailleurs » ce serait mieux pour tout le monde et même « pour elle »…

Une telle tendance peut être compréhensible et parait bien humaine, mais on doit aussi dénoncer que cette attitude vient conforter encore et toujours le pratiques d’exclusion les plus banales.

En pédagogie sociale, les choses sont plus simples: c’est à nous que ça s’adresse et pour un temps, au moins, nous aurons à composer avec qui nous convoque, qui nous active et qui nous sollicite.

Cela pourrait paraître trop difficile ou exigeant mais c’est également paradoxalement quelque chose de rassurant et qui, au fond, nous légitime.

Troisième intuition indispensable: « Nous sommes à la bonne place, au bon endroit ».

Le Travail social est souvent traversé par cette affirmation omniprésente « que ce n’est pas l’endroit », « que ce n’est pas la bonne place », « pas le bon lieu » , pour tout ou n’importe quoi. Renvoyer les usagers vers d’autres lieux, d’autres espaces est perçu comme une attitude professionnelle et structurante; mais c’est aussi une posture commode pour se déclarer incompétent.

Mais il y a  aussi de la crainte sincère dans une telle affirmation. On est réellement et authentiquement inquiets de travailler avec les gens dans le lieu où ils sont . On a  tendance à rêver d’espaces et de structures mieux équipés. On s’imagine volontiers qu’ailleurs ce serait forcément mieux.

On est ainsi souvent à notre insu ,impliqués dans la dévalorisation de nos propres espaces, de nos propres terrains et de nos propres locaux. Ils ne ressemblent pas à ce qu’il nous semble qu’ils devraient être.

Mais ce faisant, nous oublions une vérité fondamentale; nous sommes forcément adaptés à notre terrain comme des graines qui auraient poussé là.

En pédagogie sociale, il y a  une expérience très répandue , que ressentent les pédagogues sociaux, mais aussi les volontaires, les bénévoles et les stagiaires. Il s’agit d’un sentiment qui nous gagne rapidement sur nos ateliers, nos bidonville set nos terrains.

Petit à petit une certitude s’impose à nous , tout naturellement, tout simplement: nous sommes exactement là où il faut être.

Mercredi, Jeudi et vendredi:  Atelier de cuisine sociale parents/enfants 

Depuis trois semaines, nos ateliers cuisine parents/enfants sont lancés trois jours par semaine et réunissent de très nombreux participants.

IMG_7789

Tandis que les enfants sont accueillis sur le coin petite enfance, se préparent les pâtisseries, les plats délicieux.

IMG_7781

Attention : cuisine de masse, ce qui n’empêche pas,  la qualité et le délice (:-))

Dimanche 10 Avril 2016: Jardin

Avec Nicolae, Floriane, Domino, Hélène, Zohra, Jessica, Rachida, Sophie, Corinne, Sadio.

On a eu la chance de faire toute la journée sous le soleil et avec beaucoup de monde !

On a eu un petit problème technique car un camion ne démarrait pas mais c’est pas grave, on a réussi à emmener tout le monde. On s’est répartit les tâches, avec les mamans Floriane a fait la cuisine, et Nicolae a commencé la plantation de courgettes avec des enfants. Domino s’amusait avec des enfants pendant ce temps.DSCN3144

DSCN3157

Timothé et Sofiane ont bien participé à la cuisine en découpant les légumes et les radis. Car ce midi, c’est salade et barbecue. Des mamans ont pu s’occuper du poulet et des merguez pendant qu’à plusieurs petites mains on faisait la salade et la salade de riz.

Les enfants ont bien profité du soleil, de s’amuser dans le jardin et à aider Nicolae.

Au moment du repas, on avait très faim, on a beaucoup à manger et on a tout fini comme c’était bien bon ! Zohra nous a fait un délicieux thé à la menthe avant de repartir jardiner.DSCN3154

On a beaucoup planté aujourd’hui, on a fini les courgettes, on a planté aussi les radis et on a commencé à faire les rangées pour les potirons pendant qu’Hélène et d’autres mamans et les enfants plantaient les patates.

DSCN3149

Les aromates commencent à pousser et on voit apparaître les feuilles des premiers radis dans la serre ! On espère avoir pleins de radis et beaucoup de fleurs à manger pour la prochaine fois.

Enfin on a pris le goûter et on a tous bu car creuser ça donne soif et ça met en appétit ! On a fini la journée tranquillement en rangeant le matériel.

Samedi 9 Avril 2016: Hôtel F1

Ce samedi l’équipe MJC-Robinson s’est rendu aux hôtels de Chilly-Mazarin pour animer le terrain avec des ateliers de rue.

Fatimata et les mamans ont cuisiné de délicieux beignets pour le goûter.

2016-04-09 14.15.012016-04-09 14.01.01

Héloïse et Audrey ont proposé un atelier petit enfance avec des legos, une dinette et divers jeux d’éveil. Beaucoup de succès pour cet atelier avec une lecture de livres pour enfants.

2016-04-09 14.00.46

Kenzy, Iasmina et Geoffroy ont proposé des jeux collectifs, ils ont fait un épervier, un béret, un chat glacé et une partie de Molky. Les enfants ont adoré !

2016-04-09 14.13.58

2016-04-09 14.05.36

Au programme de la semaine prochaine, les enfants souhaitent que l’on fasse ces mêmes activités plus un foot et coloriage de mandalas si le soleil nous le permet ! Ils ont également proposé de faire des jeux utilisant les mathématiques.

16h passé, c’est l’heure du conseil de quartier pour avoir l’avis de tous les participants concernant l’après-midi puis de prendre le goûter ! Sous la pluie, le chocolat chaud, ça fait du bien.

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures, Ciao !

Samedi 9 Avril 2016: Villa St Martin

DSCN3105

Aujourd’hui, la pluie a décidé de nous épargner à la villa Saint Martin, nous décidons donc de sortir la Slake-Line, et de faire des jeux collectifs. Le temps étant néanmoins changeant on installe une tente qui accueil la petite enfance ainsi qu’un atelier de dessin-coloriage. Les enfants vont et viennent entre les différentes activités, Momo, Chek et Malik deviennent des pros de la Slake Line tandis qu’ avec Eddy, on tourne un clip de rap avec les immeubles du quartier comme toile de fond. Viens l’heure du conseil de quartier et du gouter. On discute des activités que l’on a aimées, de celles que l’on voudrais faire. Certains veulent faire un atelier de réparation de vélo, d’autres veulent faire un atelier cerf volant. On se quitte dans la bonne humeur, en se donnant rendez vous la semaine prochaine.

DSCN3111

Samedi 9 Avril 2016: Chilly Gare

Avec Laura, Floriane, Domino, Dusko, Elisabella et Sana.

Arrivés sous quelques gouttes de pluie on a quand même eut une dizaine d’enfants, très contents de nous revoir. On a commencé par faire un petit jeu tous en ronde avec quelqu’un au milieu qui fait :  » Jacques-a-dit a dit ». On s’est amusé à ce jeu et ceux qui perdaient étaient éliminés.100_5186

Puis on a fait la danse des Kesaj Tchavé avec Domino et Dusko, les enfants suivaient bien le rythme avec nous!100_5192

A la fin de la répétition on a fait de l’écriture sur les tables à l’abri de la pluie sous les arbres. Les enfants apprenaient à faire les lettres de l’alphabet et reconnaître les mots.100_5198

Avant le goûter on s’est un peu défoulé avec un super cache-cache dans le camp! Puis on a installé les tapis et les enfants ont adoré mangé le goûter et chocolat chaud.

100_5211

Vendredi 8 Avril 2016: Jardin

De nouveau on se retrouve avec le groupe d’adultes et pour cette fois-ci on va continuer de mettre en place la grande enseigne d’Intermèdes Robinson.

Il ne nous reste pas beaucoup de choses à faire et nous allons finir aujourd’hui l’emplacement de l’enseigne  au jardin et on est tous contents car un vrai travail d’équipe est mis en place pour finir le travail.

100_5181

Avec Eric et Nicolae le travail paraît plus simple car ils ont  l’habitude et Sebastien et Franck avec Jessica sont là pour toujours donner un bon coup de main quand on demande et dans un clin d’œil l’installation de l’enseigne est finie. Avec beaucoup d’envie et plaisir nous regardons tous et toutes fièrement  le bon travail abouti!

100_5108

A la fin de la journée on s’assoit tous autour de la table pour un bon verre de sirop ou de l’eau car on le mérite tous.

A bientôt !

100_5182

Vendredi 8 Avril 2016: La Rocade

Il faisait assez humide aujourd’hui il y avait de la pluie,  mais malgré ça on a pu réaliser des bonnes activités et passer un très bon moment avec les enfants et les mamans.

La permanence a commencé à 14H30 avec toute l’équipe. Il n’y avait pas beaucoup d’enfants quand nous sommes arrivés à cause de la petite averse mais il y avait des enfants quand même avec nous, on a commencé à préparer la cuisine avec ces enfants-là et on a commencé la cuisson à partir de 16h30 quand il n’y avait plus d’enfants dû à la sortie de l’école qui finit à 16h00. Il y avait divers jeux comme la petite enfance, jeux de société, jeux collectifs.IMG_0161IMG_0170

Pendant ce temps on a fait pleins de pancakes avec les enfants on en a fait 50 avec un seul saladier ! Les enfants ont tout mangé en s’abritant de la pluie sous  la tente.IMG_0164

Au conseil du quartier, les enfants ont adoré les jeux de sociétés et faire la cuisine. Ils souhaitent pour la prochaine fois faire du rugby, du trampoline, des jeux de sociétés, etc.

IMG_0176

Jeudi 7 Avril 2016: Massy

Aujourd’hui les équipes de Robinson nous sommes allés faire les ateliers
à Massy. Une fois arrivés, nous avons installé les tentes pour les ateliers:petite enfance, jeux société, jeux collectifs.2016-04-07 16.07.492016-04-07 15.38.06
Claire et Anna lancent les activités cuisine , et les jeux  de construction.
De l’autre côté, Sandra apprend aux enfants les règles de jeux société.
Floriane nous apprend un jeu rigolo, les gendarmes et les voleurs. Les
enfants comprennent très vite les règles du jeu et se lancent
immédiatement à la poursuite des voleurs.2016-04-07 15.54.13

Le temps passe vite. C’est l’heure de faire le conseil de quartier.
Durant ce conseil , les enfants nous donnent plein d’idées pour jeudi
prochain. On jouera à Poules Renards Vipères et aux gendarmes et aux voleurs
On termine en prenant un chocolat chaud et un bon goûter.

2016-04-07 16.33.21

Jeudi 7 Avril 2016: Jardin

Cet après-midi nous voulons installer l’enseigne d’Intermèdes Robinson avec l’aide du groupe d’adultes et des grands piquets que nous avons acheté à Castorama.

DSCN3084

Le travail commence et nous sommes tous à fond pour pouvoir finir plutôt le travail car nous sommes tous enthousiastes de  finir le travail et rendre visible l’emplacement de notre terrain potager.

DSCN3086

Eric et Franck, coupet des petits piquets pour renforcer les grands, tandis que Jessica et Ana nettoyaient  le camion et les outils car cependant Nicolae et Sébastien ont fait les trous et avait enterrée  les piquets.

DSCN3091

Mais le temps passe vite , la pluie commence à tomber et nous commençons à ranger et puis prendre le goûter !

A demain !

DSCN3093

Jeudi 7 Avril 2016: Ballainvilliers

A notre arrivée, les enfants nous ont rejoint tambour battant afin de débuter par l’atelier musique animé par les Kesaj Tchavé ! Tous les enfants, les stagiaires, les permanents et les bénévoles se sont mis joyeusement en mouvement, notamment sur les rythmiques d’  « Aven Savore » et « ma mou nadora » !IMG_20160407_165115

Ensuite, nous avons mis en place un atelier écriture, qui a permis à tous les enfants de plus de 3 ans de s’exercer à la formation, à la nomination et à la retrouvaille de lettres, de chiffres et de formes.

IMG_20160407_165119

La pluie a sonné l’heure du goûter ! Nous nous sommes donc réunis à l’abri autour de chocolat chaud, de cookies « maison » et de gâteaux « maison » !

A la semaine prochaine !

Jeudi 7 Avril 2016: Skate Park

Aujourd’hui en prévention de pluie nous avons apporté les cerceaux en bois qui ont beaucoup plus aux garçons et aux filles ainsi que la corde à sauter, une des petites a même essayé de faire de la corde à sauter croisé, au bout de quelques essais elle y est arrivée YOUPI !!!! Les enfants ont aussi joué avec l’élastique et une maman a joué avec eux.

WP_20160407_16_39_17_Pro

WP_20160407_16_50_34_Pro

Une partie de 1,2,3 soleil! soutenue a été faite.

WP_20160407_17_04_01_Pro

Ce midi, Sophie nous a appris une belle histoire à raconter aux enfants après la confection des bateaux en origami qui attire l’attention des enfants et amène forcément à un sourire.  L’histoire du petit bateau est que le petit bateau se cogne aux rochers et s’abime puis il finit par coulé et le bateau échoue sur une île, la seule chose que l’on retrouve est la chemise du capitaine. La chemise est fabriquée à partir du bateau en papier en déchirant les pointes MAGIQUE !!! Pour la première fois nous avons donc apporté de quoi faire des bateaux en origami qui pouvait flotter. Le pliage c’est tout de même avéré être compliquer pour les plus petits.WP_20160407_16_46_06_Pro

La pluie à commencer à faire son apparition alors nous avons pris le goûter avec environ sept enfants et quelques mamans. Puis est venue l’heure de rentrer alors quelques enfants nous ont aidé à ramener le matériel jusqu’au camion et nous nous sommes dit à bientôt.

Mercredi 6 Avril 2016: Bondoufle

Sous ce beau soleil de printemps l’équipe des Robinson s’est rendue à son atelier hebdomadaire.

Sur place Laura, Claire, Jenika, Cassandra, Duchko, Louis, Domino et Geoffroy avons été accueillis par une quinzaine d’enfants et de parents.

Nous avons commencé par une répétition des Kesaj Tchavé dirigé par Jenika, Duchko et Domino. Quel entrain et quelle motivation nous avons tous dansé, petits et grands, âgés de 2 à pouf…WP_20160406_15_10_28_Pro

Une fois la chorégraphie terminée, nous mettons en place les ateliers petite enfance et mobil’school, très très appréciés des enfants et des parents. Beau moment de partage dans une ambiance studieuse, concentrée et investit. Le tout dans la bonne humeur!!

WP_20160406_15_56_39_Pro

 

WP_20160406_15_46_21_Pro

WP_20160406_15_57_15_Pro

Ça y est, c’est l’heure du goûter, nous nous regroupons pour faire le conseil d’enfants dans lequel chacun a pu donner son avis sur le déroulement des ateliers et ce qu’il souhaite faire la semaine prochaine.WP_20160406_15_05_22_Pro

A la suite, nous partageons le goûter distribué par les enfants. Au menu, les cookies fait maison, pommes, fraises et chocolat chaud. Miam Miam Miam quel délice!WP_20160406_16_18_47_Pro

Hop on range tout on se dit à la semaine prochaine! Des bisous kiss kiss <3 (Claire)

Mercredi 6 Avril 2016: Jardin, terrain de l’équerre

Une nouvelle semaine débute et de nouveau on se retrouve avec une vingtaine d’enfants qui nous attendaient très impatients pour nous accompagner au jardin !

Malheureusement nous avons dû choisir juste 6 heureux enfants qui allés nous accompagner au jardin.

Arrivés au jardin nous commençons à partager les tâches et les enfants ont choisi une d’activité proposée. Sebi  et Andrei avec Rey, de nouveau ont démarré le motoculteur pour retourner la dernière parcelle mais aussi pour apprendre aux enfants à l’utiliser.100_5100

Pendant ce temps-là Nicolae avec Denisa,  Andreea, Mondi et Alex ont pu planter le mûrier que Hélène avais acheté un jour avant.100_5091

Les enfants sont très contents et on sent que ils ont pris beaucoup de plaisir de se retrouver avec nous en ce belle après-midi.

La bonne humeur, de la rigolade et beaucoup d’énergie et énormément d’envie de la part des enfants qui adore être au jardin et à nos côtés !

A la fin de la journée on se retrouve tous autour de la table pour un bon goûter partagé ensemble !100_5104

Ciaw !

Mercredi 6 Avril 2016: St Eloi

Présents : Iasmina, Hélène, Sana, Héloïse, Florianne, Sandra et Kenzy

L’atelier a commencé sous de bons auspices, le soleil accompagnant notre arrivée ^_^

Plusieurs enfants étaient déjà au rendez vous, comme toujours. Le dieu « Foot » a une nouvelle fois été détrôné par les activités de l’atelier, et nous en sommes très content. Tout le monde s’est mêlé aujourd’hui pour prendre part à l’épervier (jeu collectif), à l’atelier bricolage des voiturettes, à la peinture (des voiturettes aussi), aux jeux de société, aux « grands jeux » (mikado et puissance 4 géants) ainsi qu’aux activités physiques en groupes plus restreints comme les défis cordes à sauter et le frisbee.032

036

Tout s’est bien déroulé, tout le monde a été satisfait, y compris l’équipe d’animation. Le fait que le jeu collectif se soit passé sans heurts entre enfants, sans trop de négociation sur les règles était plaisant, les enfants étaient vraiment dynamiques et impliqués, dans l’installation de l’atelier, la régulation entre les ateliers, la gestion de matériel, l’organisation du goûter et sa distribution et enfin le rangement du matériel avant notre départ.027

Le fait de travailler sur un gros projet comme la construction des voiturettes leur a beaucoup plus plu cette fois-ci, sans doute grâce à la température et les rayons solaires, bien que de plus en plus discrets au fur et à mesure de l’après midi. Percer, visser et peindre les pièces de bois qui sont utilisées dans la construction leur a semblé très stimulant et a eu l’effet escompté, 16 enfants ont travaillé sur ces fameuses voiturettes, ce qui nous a fait plaisir, même si nous regrettons que l’enthousiasme n’est pas démarré il y a 4 ou 5 semaines, car nous aurions été fin prêts pour le carnaval de ce dimanche 10 avril, mais c’est un apprentissage, pour les enfants et pour nous.

028

029034

Le conseil d’atelier a été le plus nombreux depuis le lancement de l’atelier fin octobre 2015, 34 enfants étaient présents ! Nous avons été tellement pris au dépourvus par cette augmentation, alors que nous avions envisagé un atelier plus commun, autour de 25 enfants, nous avons manqué de verres, c’était une première. Notre lien avec les enfants et celui qui s’étend doucement avec leurs parents nous a permis de rebondir sur place, y compris en nous invitant chez les gens au dernier moment.

Nous comptons renforcer ce lien avec les parents durant les deux mois qui viennent, avril et mai, et une animatrice a proposé un panneau géant qui explique nos propositions aux parents sur le temps des ateliers, et de quelle manière ils peuvent venir participer aux ateliers. Nous envisageons des petits flyers pour l’ensemble de la résidence, mais cela sera fonction de l’accord du gardien de la résidence.038

Nous remercions vraiment tous les enfants, car nous avons passé un excellent moment, et espérons perfectionner les quelques soucis logistiques et parvenir à lisser définitivement les dernières tensions qui trainent entre les enfants.

Mardi 5 Avril 2016: Cuisine

On a fait l’atelier cuisine avec Sandra celle qui l’a animé. On était plusieurs à faire la cuisine: Héloïse, Floriane, Franck, Eric, Zorha. On a fais tout plein de cookies dans un grand saladier et après on a fait des petits tas de pâtes pour faire beaucoup de cookies. C’était difficile à faire cuire dans les deux fours mais ils étaient quand même très bons!20160405_145321

On a aussi fait des gâteaux au yaourt avec des pépites de pralines au chocolat dedans. Mmmh, c’était délicieux avec le goût de la praline.

20160405_170615

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *